Délice de l'incertitude

Publié le 30 Septembre 2009

C'est un art difficile et ça dénote pour le moins un caractère affirmé. Paradoxalement. Affirmer qu'on ne choisi pas, entre fille et garçon, on reste au milieu. Juste pour tendre vers la perfection telle que la mythologie la révèlait. Il faut du raffinement, du style, ne pas s'arrêter au simple constat que la nature n'a pas fait avec vous comme avec Monica Belluci. Eh ben quoi? Une poitrine en noyau d'olive, des hanches étroites...So what? N'est ce pas le modèle qu'inspirent les mannequins de mode? Le caractère fera le reste.
L'androgyne ne laisse personne indifférent, pour peu qu'elle s'affirme. Vêtements, accessoires et coupe de cheveux. Il y a de la féminité, même dans l'allure de la "garçonne" du XXI ème siècle.
Tout comme son ancêtre, elle prend sa place, ne demande rien, s'installe.


Le cheveux taillé à coup de rasoir, l'héroïne pourrait se glisser dans un manga. Changement de culture. Et la féminité est culturelle parait-il
Merci Nanou link

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Haruka 17/02/2012 22:36

J'adore tout ! Le style, la coupe, le visage, tout !

jeaneg 17/02/2012 22:52



Photograpie par Pascal Pierrou elle est superbe et a gagné en maturité...


http://www.facebook.com/llnanooll2



bizzie 30/09/2009 11:15


Yeah !