La Jeanne

Publié le 15 Septembre 2009

Il fallait le caractère de Milla Jovovich pour accepter ce rôle tellement charismatique. Pas facile non plus de succéder à Jean Seberg ou Ingrid Bergman. Mais, autre temps, cette dernière version en date tend à se faire la plus réaliste quant aux costumes et aux coiffures.
Il fallait du courage aussi pour supporter durant les mois de tournage de se faire couper les cheveux "au bol" ou "à l'écuelle" comme les historiens affirment que c'était la mode de l'époque pour les chevaliers. Sans parler du travail pour les raccords.

J'avoue que cette version me contente. L'androgynie du personnage dans son allure et dans son caractère me séduit. J'aime bien quand les films collent à la réalité jusque dans ces détails là.
Bientôt au cinéma une adaptation du "Jardin d'Eden" d'Ernest Hemingway. Et là mes ami(e)s, on devrait retrouver le côté obséssionnel de tonton Ernest pour les femmes aux cheveux courts...

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :