Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Sigmund es-tu là?

L'autre jour j'étais chez mon psy. A peine allongé sur le cuir usé de son divan, et comme à notre habitude, c'est moi qui ai entamé le dialogue:
Moi-" Vous savez quoi doc? Je me demande jusqu'à quel point je suis un sadique.
Le Psy- Hummmm?
Moi- Oui vous savez, ces histoires de coupe de cheveux... Parfois j'imagine des scènes où tout n'est pas vraiment consensuel...Pourtant dans la vie je ne suis pas comme ça hein? Non non pas du tout... Mais au fond de moi, j'imagine que la personne est obligée de se faire couper les cheveux, vous voyez? Comme à l'Armée, ou dans la religion, ou la prison ou l'école. C'est bizarre non?
Le Psy- Hummmm...
Moi- Je crois que c'est à cause de mon enfance. On m'a un peu forcé à aller chez le coiffeur vous voyez. Alors peut être...
Quand j'étais petit, en cachette le dimanche soir je regardais le film depuis la salle de bains de mes parents. Et un soir j'ai vu "Cinq femmes marquées". Pendant la guerre, des femmes qui ont eu des relations avec les allemands sont attrapées par des résistants qui leur coupent les cheveux. Par la suite, rejetées par toute la communauté, elles trouvent refuge dans ...Un maquis de résistants et deviennent  de farouches combattantes. Bon ça c'est l'histoire. Mais quand j'ai vu la scène où Silvana Mangano est tenu par deux hommes pendant qu'un troisième lui coupe les cheveux, j'ai été fasciné, excité même. Marrant non? Hein doc?
Le Psy- humhumm...
Moi- Pareil quand je lis Hemingway. Dans "Pour qui sonne le glas", Maria raconte à Robert Jordan comment les nationalistes lui ont tondus les cheveux, à cause des activités républicaines de son père...Et quelques paragraphes du livre tournent autour des cheveux courts de la jeune fille...
Bon je vous arrête tout de suite doc! C'est pas parce que mes deux exemples sont liés à la Guerre que mon fantasme trouve son siège là...Non non, du tout.
Quand une photo me laisse imaginer que la personne subit la coupe, je trouve cela plus excitant...C'est grave doc?
Le Psy- Hummmhumm...
Mais non, mais non...Et sinon pour mes honoraires si vous pouvez payer en espèces, ça m'arrange....
Moi- Hummmhummm...
Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

rayan 19/12/2011 17:06

votre blog me fais sourire et rire par moment =)
je trouve les photos très bien choisis le thème sur les cheveux court aussi (bien que je pense qu'il est tombé sur vous comme un coup de foudre^^).
Es que je peu penser que vous êtes lesbien XD vous avez tous les "symptôme".

jeaneg 19/12/2011 19:15



Oui je crois que Frida l'a diagnostiqué depuis un moment déjà... Et elle ne semble pas avoir tort



Louve 27/04/2010 21:31


Morte de rire!!


jeaneg 30/04/2010 16:45



Oui hein? Il est con ce doc... Mais depuis j'ai changé



Richard 23/09/2009 08:29


"Cinq femmes marquées" m'ont produit exactement le même effet... Déclenchement d'un passion persistante pour les coupes non consensuelles !