L'inconnue

Publié le 6 Septembre 2009

En la voyant dans la foule, un sourire m'est venu aux lèvres. Peut on envisager d'être plus androgyne dans son allure qu'en portant ce style de coupe? Ça lui allait bien. Ce contraste entre le très court et le plus long m'a toujours séduit.
Elle portait ce style de coupe qu'avaient les collègiens anglais, les oreilles et la nuque parfaitement dégagés et les cheveux dessus laissés longs  au point que chacun les avait toujours dans les yeux, chassant la mèche d'un mouvement de tête devenu automatique.
Elle a réajusté l'écouteur de son baladeur et sa main est venu glisser sur sa nuque, comme pour prendre un instant de douceur.

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Commenter cet article

Yarrow 09/09/2009 10:28

Comme j'ai fantasmé, au collège, sur les collégiens qui portaient cette coupe...

dn 06/09/2009 22:18

Le mouvement involontaire d'un main sur une nuque ou même simplement sur ses cheveux, combien de fois est-e que je ne le remarque pas en réunion, dans un transport public, dans la rue.......cela ne me laisse jamais indifférent....et toi?