Instantané

Publié le 4 Septembre 2009


Cela me semble idiot de dire que je l'aime plus à ce moment là que le reste du temps. Mais lorsque je la retrouve quand elle revient de chez le coiffeur, mon sentiment est étrange. Elle n'est pas apprétée, empesée, laquée comme certaines dans ce moment là. Non elle est nature et rayonnante. Les cheveux brillants d'un éclat particulier et sentant un parfum familier. Je me noie dans ses yeux mais je ne peux manquer de glisser mon regard vers ses oreilles parfaitement dégagées. Je pense à cet instant où nos lèvres se toucheront et nos langues se mêleront. Ma main pourra enfin envelopper sa nuque fine et fraichement tondue et mes doigts s'enivreront dans ses mèches plus longues sans éveiller sa colère d'être décoiffée

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :