Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

J'y vais, j'y vais pas?


Comme c'est dur, après tant d'années, un beau matin, de franchir le pas! Pourtant l'idée est là depuis longtemps, comme une ritournelle elle repasse de temps en temps, et à force, quand elle revient, on sent l'estomac se nouer, comme un trac. On passe la main dans les cheveux, on les caresse, on les saisi, on essaie de faire un pas en avant mais on ne peut pas.


Et chaque fois on avance un peu, jusqu'au jour où on pousse la porte d'un salon, la peur au ventre.On voudrait trancher avec son image du passé, tourner la page. C'est souvent un événement grave de la vie qui nous pousse en avant.


Et comme quand on se jete à l'eau, on prend une grande respiration et .....

On ressort du plongeon comme réincarné





Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :