La première cigarette du matin

Publié le 2 Septembre 2009


Une gorgée de café et l'odeur du tabac blond qui emplie l'atmosphère. Comme un chat elle s'avance vers la fenêtre, ses doigts fins écartent les lamelles du store. Presque en contre jour, l'image de ce cou dénudé s'élevant sur les épaules fragiles. L'envie est irrésistible, à la fois de poser un baiser là juste à l'endroit qui est comme indiqué par cette pointe de cheveux courts, et de glisser les doigts écartés en remontant à travers les mèches bien taillées.
L'implantation forme comme une accolade pointant les vertèbres, petite chaîne de collines trouvant à peine leur place dans l'étroitesse de la nuque...Il fait beau aujourd'hui.

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :