Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Pleurer des rivières

Pleurer des rivières

Des nuits entières, je me souviens, les yeux grands ouverts sur le plafond, sans rien voir. La gorge sèche avec cette étrange impression que la langue, gonflée, remplie complétement la cavité buccale et par moment un tonnerre qui gronde, une explosion...

Lire la suite

Un été de débauche

Un été de débauche

Les vacances étaient terminées et j'avais envie de dire "tant mieux". Chacun avait regagné ses pénates et mes deux acolytes étaient rayonnantes et bronzées comme des pains d'épices. Dès le retour, Frida avait entraînée Laora chez le coiffeur et toutes...

Lire la suite

La mer est ton miroir...

La mer est ton miroir...

Homme libre, toujours, tu chériras la mer ! La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme Dans le déroulement infini de sa lame, Et ton esprit n'est pas un gouffre moins amer. Tu te plais à plonger au sein de ton image ; Tu l'embrasses des yeux et des...

Lire la suite

Debout là d'dans

Debout là d'dans

Bon, cette fascination pour les femmes en uniforme, je ne sais pas trop d'où ça vient. Il faudrait en parler à Frida. Encore que, j'ai bien quelques pistes, parce que bien sur, les femmes en uniforme me fascinent, à condition qu'elles aient les cheveux...

Lire la suite

Sur la route

Sur la route

Ce dimanche là, comme souvent, Pedro remplaçait son oncle à la station service. Faut dire que dans ce coin là, le dimanche il ne se passe pas grand chose. Mais Pedro aimait cela, rester des heures à rêver, à somnoler parfois. Puis il y avait toujours...

Lire la suite

De retour

De retour

En reprenant possession de mon quartier, je me baladais dans les rues grouillantes et colorées, humant l'air chaud et souriant, comme satisfait de mon état de badaud. L'été, le soleil, les vacances, la conjoncture semblait propice à me laisser croire...

Lire la suite

Lunedi a Castel Vittorio

Lunedi a Castel Vittorio

Elle marchait devant lui dans la ruelle pavée, à travers les tunnels voûtés. Cette journée avait le parfum d'un scénario de Coppola, Francis Ford pour le décor et l'ambiance, Sofia pour l'intrigue. Sans se connaître ils s'étaient rencontrés un instant...

Lire la suite

Le départ

Le départ

L'offensive avait permis de prendre une petite bourgade au contrôle de la Junte. Mais faute d'approvisionnement, trois jours plus tard et sous la pression des militaires, le retrait était inéluctable. C'était ma dernière mission avec Maria. Le lendemain...

Lire la suite

Un bouquet

Un bouquet

Durant quelques jours je pars à la recherche de moi même, loin du monde. Alors je laisse avant de partir un bouquet de fleur pour occuper le regard. Avant qu'il ne soit fané, je serai de retour... Sources

Lire la suite

Contrefaçon

Contrefaçon

Qaund on est enfant, on a des traits d'enfant. Une jupe ou une queue de cheval font de vous une fille, un pantalon et des cheveux courts, un garçon. Personne ne s'en préoccupe vraiment. On imagine l'enfant asexué. Plus tard, adulte, d'autres aspects donnent...

Lire la suite