Publié le 5 Octobre 2009

Soyons honnête. Prenons le temps d'observer autour de nous. Je l'ai fait et du coup, je me suis rendu compte que beaucoup de femmes de la rue avaient les cheveux courts.
Mais bon, je trouve  plutôt que cela prend un air de fashion touch. La tendance du moment étant au carré plongeant avec méchouilles qui pendouillent, avouons le, du carré plongeant, y en a! Et de jolies nuques bien dégagées aussi ( mais pas toujours, faut pas exagérer ).
Mais....Je veux pas faire mon chieur, mais... Tout cela me parait un tout petit peu "artificiel". Je m'explique. Bon d'accord, j'ai fait mon observation dans la galerie marchande de mon centre commercial préféré, c'est donc un panel particulier. Ce qui me fait dire qu'il s'agit d'un effet de mode, c'est que visiblement ça ne va pas à tout le monde, mais qu'importe, puisque c'est la mode. Et du coup c'est pas toujours réussi.
Je sens chez certaines de mes congénères une furieuse envie de retrouver le plus tot possible leur cheveux longs. Je me demande même si cette idée ne les a pas conquise dès la sortie du salon de coiffure.
Alors donc, comment dans ces condition être satisfait. Vous l'imaginez, je ne peux pas considérer toutes ces jolies femmes come de "vraies femmes aux cheveux courts". Il manque l'esprit

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0

Publié le 5 Octobre 2009

Le concept n'est pas nouveau, d'accord, mais quand ça vous tombe dessus, ça fait mal quand même. Ma Frida la bavaroise m'a laissé entendre avant que nous ne nous quittions la dernière fois qu'elle me considèrait comme un homme "lesbien". Ach so!
Je suis parti sans faire attention à cette révélation, et ce n'est que rendu dans mon chez moi que l'idée est remontée à la surface. Lesbien? Qu'est ce que cela peut vouloir dire? Serais-je une femme? On m'aurait menti?
Sans attendre je me suis plongé dans mon encyclopédie Quillet en douze volumes afin de déchiffrer le premier indice du jeu de piste de Frida Oumpapa.
Et ce que je découvre me stupéfie:



"(...) Le terme français de lesbien [caractérise] complètement un profil sexuel et affectif masculin bien précis.(...)

Le profil lesbien comporte tout un ensemble de traits caractéristiques toujours associés et interdépendants:
- Image de la femme vécue comme complice, égale et active, féminisme,
- Antijalousie, générosité naturelle et altruisme,
- Pratiques amoureuses lesbiennes (complicité amoureuse totale, recherche et réalisation des désirs de l'autre et de son plaisir, don réciproque et double découverte, amour-communication/échange),
- Amitié amoureuse qui ne dissocie pas la communication culturelle et affective de la tendresse physique: donc rejet du dualisme judéo- chrétien,
- Attirance d'abord pour la personnalité et donc vécu sensuel d'anatomies non dissociées de toute la personne et non systématiquement conformes aux canons officiels,
- Et donc comme chez nombre de féministes, rejet fréquent des accessoires
« féminins » associés au modèle machiste de la femme qu'on consomme dans un emballage de luxe ritualisé,
- Tendresse et grande sensibilité physique et morale souvent fragilisante,
- Refus des valeurs et attitudes de rivalité/domination,
- Et culture de l'amitié totale, généreuse.

 

Mieux encore, ce comportement serait à l'antipode même du macho:

 

Il s'agit en fait de l'existence intégrée dans un individu de sexe masculin et hétérosexuel d'un ensemble de valeurs féminines qui le conduisent à avoir aux femmes, bien qu'homme, une relation analogue à celle des lesbiennes.

 

Et de poursuivre:

 

On définit habituellement les caractéristiques machistes inscrites dans la personnalité, la conscience et la sensibilité sexuelle par un ensemble de valeurs intériorisées :
1 - Les hommes et les femmes sont fondamentalement différents en tout (différentialisme),
2 - Il est avilissant pour un homme d'effectuer des tâches jugées
« féminines »,
3 - L'homme ne doit pas être sensible ni vulnérable,
4 - L'homme doit rivaliser avec les autres afin de tenter de les dominer,
5 - La rudesse, la brutalité sont des valeurs nobles,
6 - La mission de l'homme est de gagner la vie de sa famille, de la nourrir,
7 - La compagnie des hommes est seule valable, la compagnie des femmes ne peut être que sexuelle,
8 - La sexualité est pouvoir et plaisir : domination des femmes et rivalité avec les autres hommes,
9 - L'homme doit savoir tuer ou risquer d'être tué sous peine de lâcheté.

Le profil lesbien se définit ainsi en totale opposition aux valeurs machistes.(...)
[Il] ne
« prend » pas une femme, une amie qui se « donnerait » ou lui « accorderait ses faveurs » (...). [Il] aime et ne consomme pas l'autre. Il aime une autre égale, semblable et différente, il l'aime heureuse, dans SES désirs, même pour d'autres. (...)"

 

Alléluhia! J'ai vraiment le sentiment d'une avancée importante dans ma quête du "moi même" Parce que finalement tout ce que j'ai lu me plait et j'aime croire que cela me correspond. Ah bien sur, comme chaque médaille il y a un revers. En admettant cette théorie et en me l'accaparent je me coupe de toute les femmes qui n'aiment que les machos, les vrais les purs les durs ceux pour qui une ne femme n'est vraiment femme que si elle porte les cheveux longs et des bas résilles. Certes...Il faut savoir choisir son camp.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Source: Gérard VERROUST - Université Paris VIII
Colloque International De Nice "Paul Éluard a cent ans"
Nice, 22-23-24 janvier 1996)

 



Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0

Publié le 5 Octobre 2009

C'est toujours un événement, quelques soient les circonstances, on s'en rappelle forcément. A la maison, ou chez le coiffeur, le moment où l'on passe d'un âge à un autre, où l'on transforme son image. Pour certain c'est la toute première atteinte à l'intégrité physique, pour d'autre c'est une libération.
L'émotion est souvent forte, parfois elle nous submerge et chaque crissement des lames sur les mèches soyeuses augmente le trouble.
Cause ou effet, cette première coupe revêt souvent un aspect cérémonieux et solennel. Quelques fois même, l'entourage est le plus ému.
Pour l'adulte c'est un pas vers l'avant, une décision qui intervient pour marquer un tournant de la vie, un changement de cap. Ce n'est jamais anodin. C'est une partie de soi que l'on abandonne sur le carrelage du salon de coiffure. Mais ne le voit que celles qui marchent à reculons...

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost0

Publié le 4 Octobre 2009


Leurs parfums se mêlent, leurs lèvres se frolent. Elle s'enivre de son odeur et cela accroit son désir. Elle a hâte de sentir ses mains sur son corps. Il va l'embrasser et ses doigts vont glisser sur sa nuque. Elle aime quand il caresse ses cheveux courts. Elle le sait, il adore quand ils sont fraichement coupés, il adore l'embrasser derrière l'oreille, lêcher la peau de son cou, voir la chair de poule apparaitre sur ses bras lorsqu'il le fait.
Encore, doucement, maintenant, non pas encore....

Photo : Affiche du film "Dopo mezzanotte"

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost0

Publié le 4 Octobre 2009

Revenons un peu les pieds sur terre. Voilà un mois que je me suis lancé dans ce blog, et franchement, j'en tire une grande satisfaction. Mais! Il est remps quand même de se poser les vraies questions: A quoi ça sert, et si je sais trouver la réponse, est ce que j'ai seulement une chance d'arriver à mes fins?
Non parce que, pour tout dire, je ne suis pas peu fier de jeter un oeil chaque matin sur les statistiques, même si je n'ai aucun élément de comparaison, ou si peu, et de constater le niveau de fréquentation, les origines de vos visites et l'intérêt de certains articles au regard des commentaires.
Re-mais! Il faut avouer que si au départ la couleur est donnée : "Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts", humeurs et états d'âme donc en fait tout et n'importe quoi, et n'importe quoi c'est pas grand chose.
D'accord j'aime les femmes, les sophistiquées comme les garçons manqués, j'aime leurs cheveux courts, mais surtout le caractère qu'ils révèlent. Mais j'aime les cheveux courts! Voir une jolie femme se faire couper les cheveux ou mieux, voir le résultat et imaginer les circonstances dans lesquelles cela s'est passé peut m'exciter sexuellement parlant ( rappelez moi d'en parler à Frida - Oui c'est comme ça que j'ai décidé d'appeler ma psy teutone - la prochaine fois )
Mais je ne vais pas reproduire dans ce blog, ce qui existe déjà et en mieux dans d'autres sites. Pas question ici de parler des tendances de la coiffure automne-hiver 2010. Pas question non plus de vous faire le compte rendu sur la dernière coupe des "people" ou de poster les photos de la scène où Natalie Portman se fait tondre dans "V for vendetta". Tout cela existe je vous dit! Et puis d'ailleurs je vous fais un aveux, je n'aime pas les boules à zéro et les crâne rasés. Dans la plus part des cas c'est tout à fait inesthétique.
Alors quoi? Alors, ben j'aimerai que ce blog laisse la part le plus souvent à l'imagination, à la suggestion, à la sensualité. Et puis aussi, petit Papa Noël, j'aimerai que ce blog soit lu par davantage de femmes qui ne sont pas sures d'avoir raison de couper leurs cheveux courts, qui hésitent, qui se lamentent. Leur dire et les convaincre que quelques coups de ciseaux pourraient bien changer leur vie et que ce n'est pas cher payé par les temps qui courent. Leur dire comment elles peuvent chavirer le coeur d'un homme en dévoilant, en caressant,d'un geste anodin, leur nuque. Leur dire qu'une coupe de garçonnet ne les transforme pas en garçonnet, mais au contraire leur donne une image de sincèrité et de naturel tout en les enveloppant de mystère, qui, pourquoi, comment?
Et puis enfin vous remercier, vous tous qui m'encouragez en venant régulièrement lire ou regarder les images de ce blog. Merci.

 

Photo: Mrs collapse

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0

Publié le 3 Octobre 2009

..avoir les cheveux courts ce n'est pas forcément un style mais c'est surtout un état d'esprit, une façon de vivre et d'être...du moins pour moi!!!voilà!!

Ce n'est pas moi qui le dit,
mais MA'firefly qui le revendique et l'expose sur Flickr


































http://www.flickr.com/photos/42929925@N04/

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0

Publié le 3 Octobre 2009

Jésus Marie Joseph...Et les autres! Je vous le dis, depuis que j'ai vu Cécile de France from Belgique je suis fan. J'ai vu presque tous ces films et je les ai tous aimés. J'ai écouté quelques unes de ses interviews et ce qu'elle a raconté m'a intéressé. C''est sans doute parce qu'elle véhicule l'image de jeune femme que je trouve intéressante. Forcément. Nature, la tête sur les épaules ( coup d'bol! ) Décidée, entreprenante, perséverante. Tout bien.
Au cinéma, c'est quand même étonnant, beaucoup de ses rôles incarnent des homosexuelles ( l'Auberge espagnole, Haute tension, Soeur sourire...) Alors quoi? Simplement parce qu'elle a les cheveux courts? Ou parce que son corps n'a pas les rondeurs boticceliennes?
Pas la peine de chercher midi à quatorze heures. Elle s'en moque, et le cinéma est justement là pour permettre à l'actrice de se glisser dans toutes ces "peaux" différentes. A chaque fois avec le même bonheur. Pour moi.





Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0

Publié le 3 Octobre 2009

Elle est danseuse de tango. Et pas n'importe laquelle. Eva Lucero n'a pourtant rien de l'image de l'argentine du Chaco. Elle a laissé tomber la mantille et aussi le chignon serré. Elle exprime toute la sensualité de son art avec l'allure d'une femme moderne.



































Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0

Publié le 2 Octobre 2009


Sa jeunesse s'enfuit, goutte après goutte, mais elle en sort plus forte. Elle a vécu déjà mille vies. Aujourd'hui elle touche au port. Elle maîtrise parfaitement sa féminité, Socrate l'a inspirée, elle sait mener sa barque. Elle aime être aimer et elle sait pourquoi on l'aime. Nul besoin d'artifice, elle est elle-même. C'est quand elle a compris ça qu'elle a coupé ses cheveux. Courts, plus courts encore. C'est enfin là qu'elle a quitté sa chrysalide.

 

Photo: Lebensentwürfe1


Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost0

Publié le 2 Octobre 2009


Ah ça fait mal! Quand on se réveil et que l'on s'aperçoit que nos certitudes les plus ancrées n'ont plus de fondement.
Prenez Gaelle Renard par exemple. Je l'ai vue à la télé, je l'ai vu sur Internet, je l'ai vue dans les magazines, toujours le cheveux court et bien taillé, et après toutes ces années je me suis dit :"Elle au moins c'est une valeur sure. Quelqu'un sur qui l'on peut compter pour montrer au monde entier que la femme moderne, active, entreprenante, assumée, mère de famille et personnage public sait être incontestablement féminine avec les cheveux très courts.
C'en était même étonnant, à la télévision, à TF1 ou sur France Télé, cette persistance dans le très court. "Quel courage de résister à la pression qu'elle ne doit pas manquer de subir" Me disais-je.
Et puis là...Patatra! Bon d'accord, on la voit moins ( même plus du tout) elle fait de la radio. Mais elle reste tout de même une îcone dans mon coeur d'amoureux des femmes aux cheveux courts.
Eh bien figurez vous qu'au hasard de son FaceBook, je découvre la dame avec les cheveux longs. Aaaargh!

Après toutes ces années...C'est vraiment tropinzuste!

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0