Publié le 26 Octobre 2009

Avant hier, discretement, dans une conversation messenger avec ma seconde fille, je lui glisse le lien vers ce blog, histoire de découvrir sa réaction. Et.......Pareil! Comme sa soeur! A croire qu'elles se sont donné le mot. Incroyable. Celle-ci également laisses tomber un laconique: " Ouais les femmes aux cheveux courts c'est pas super féminin..." Arrrgh!
 Mais bon sang de bonsoir que se pass-t-il? Pourtant ce gout pour les cheveux courts je l'ai partagé avec leur mère. Elles ne l'ont jamais connue autrement qu'avec les cheveux courts, et même très courts. Comment est-t-il possible que cette image forte ne se soit pas homogénéisé avec les références de la féminité? Faisant cette même réflexion à la cadette, elle me répliqua un tout bête:" ah ouais" qui coupa court à tout développement possible.
Ainsi je porterai ma croix et boirai la coupe jusqu'à la lie, et tant va la cruche à l'eau, honni soit qui mal y pense, considérant qu'il n'y a rien de génétique dans tout ça...Pourtant il me semblait bien que mes parents à moi.....Enfin bon.

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0

Publié le 26 Octobre 2009

Après tout, on ne maitrise pas trop le lundi matin... Faut se remettre au boulot, on s'approche de l'hiver, on sort d'un weekend merveilleux et agréable pour retomber face à l'autre là, avec sa tête de chihuahua anoréxique. Bref! C'est pas la joie.
Quelques instants de douceur, à savourer tranquillement, et à utiliser sans modération...







Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0

Publié le 25 Octobre 2009

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D’une femme inconnue, et que j’aime, et qui m’aime,
Et qui n’est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m’aime et me comprend.

 

Car elle me comprend, et mon coeur transparent
Pour elle seule, hélas! cesse d’être un problème
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

 

Est-elle brune, blonde ou rousse? Je l’ignore.
Son nom? Je me souviens qu’il est doux et sonore,
Comme ceux des aimés que la vie exila.

 

Son regard est pareil au regard des statues,
Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a
L’inflexion des voix chères qui se sont tues.

 

Paul Verlaine, Poèmes saturniens

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost0

Publié le 25 Octobre 2009


Il lui fallait bien une armure, tout au moins un paravent pour la protéger du monde. Le pull en cote de maille peut faire illusion. Les lunettes donnent le sentiment d'être inaccessible. Des lunettes rondes, comme le soudeur, un autre monde. Amusant ce téléscopage, la mode, sa blondeur délicate et la métallurgie brûlante et crasseuse.
Pourtant on peut l'imaginer, je peux l'imaginer, en bleu de chauffe, soulevant son masque d'acier et d'un sourire éclairer toute cette noirceur. Je serai plus attentif la prochaine fois que je verrai le crépitement d'un arc de soudure.

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost0

Publié le 24 Octobre 2009

Alors bien sur j'entend d'ici les commentaires: "Ben oui mais c'est facile quand on a une belle gueule, on peut tout se permettre" Et patati et patata...
Bien sur que non, ce n'est pas une question d'esthétique. C'est une question de classe. Comment dire, ce serait comme un don, une qualité naturelle. L'avoir ou pas, voilà toute la question. Cependant on peut penser, et je le crois, que couper ses cheveux courts peut aider à révéler chez certaines, cette aisance et une audace jusqu'alors enfouie, protégée qu'elles se sentent derrière leur longue chevelure. Tout comme, elles en témoignent en général, les cheveux courts rendent très souvent les femmes  plus féminines, cela pourrait également révéler des manières et une allure jusque là négligée.
Mais bon... Dans tout ça, je sais bien que je suis de parti pris. Et que ce blog m'autorise la plus éhontée mauvaise foi.

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0

Publié le 24 Octobre 2009

Evidemment, c'est une loi universelle. Là où la règle s'applique il lui faut une exception pour la confirmer. Je ne m'étais jamais véritablement penché sur la question, mais j'ai trouvé récemment l'exemple de mon exception à moi. Mon gout indiscutable pour les femmes aux cheveux courts pourrait trouver une représentation de son exception à travers le portrait de Roberta Chirko.
Cette jeune femme, top model de la fin des années 80, pourrait être en effet l'archétype, le modèle, ma référence en matière de cheveux longs.
Bon ben voilà je l'ai dis, il serait possible, éventuellement, et sous certaines conditions, que je puisse être séduit où que je cherche à séduire une femme aux cheveux longs.
Bon bon mais ne nous emballons pas. Cette femme reste une icône on est bien d'accord... Mais son minois et la nature de sa chevelure, épaisse, raide, lisse, fournie, saine, brillante et bien taillée, avait déjà attiré mon regard lorsque pour illustrer une histoire ancienne j'avais découvert une photo d'elle.
C'est en fait l'aspect "sophistiqué" de cette femme aux cheveux longs qui est remarquable. Cette frange épaisse, cette coiffure travaillée dans le lisse et le carré. Voilà ce qui me plait.

Et puis comme je suis indécrottable, ma quête m'a poussé à trouver une image de la belle avec les cheveux courts. Et cette image correspond bien à ce style conquérant qui à mes yeux rend les femmes aux cheveux courts incomparablement séduisantes

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0

Publié le 24 Octobre 2009

C'est la fin de l'histoire. Cette fois la jeune fille est décidée à aller jusqu'au bout de son désir. Et pour accomplir cette ultime étape, elle et sa mère vont à la rencontre d'Ari...


Apothéose

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Nouvelles et petites histoires

Repost0

Publié le 23 Octobre 2009


Ce n'était plus l'été, mais la journée était belle, encore pleine de soleil, avec cette lumière qui sait nous faire comprendre que nous sommes en automne et qu'il faut en profiter. Le vent léger agitait à peine les cannisses. Au soleil ses yeux clairs avaient des reflets d'acier. Pourquoi n'était il plus là pour les voir? Sur le drap blanc sa peau hâlée exhibait les minuscules tâches de rousseur qui lui donnaient cet air juvénile, mais il n'était plus là pour les voir. La tête posée sur sa main, la pulpe de ses doigts pouvait s'agacer sur les cheveux ras de sa nuque, juste là, comme il aimait. Mais il n'était plus là pour le voir. Ce n'était plus l'été, mais elle pouvait, en fermant les yeux, retrouver son amant d'un été, en caressant ses cheveux blonds...

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost0

Publié le 23 Octobre 2009

Ca y est! Delphine a franchi le pas et coupé ses cheveux. Aux nouvelles sensations s'ajoutent de nouvelles révélations que la mère et la fille ne manquent pas de se faire. L'éclosion de la nouvelle Delphine se poursuit...

Renaissance

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Nouvelles et petites histoires

Repost0

Publié le 22 Octobre 2009

 

Je suis comme je suis
Je suis faite comme ça
Quand j'ai envie de rire
Oui je ris aux éclats
J'aime celui qui m'aime
Est-ce ma faute à moi
Si ce n'est pas le même
Que j'aime à chaque fois
Je suis comme je suis
Je suis faite comme ça
Que voulez-vous de plus
Que voulez-vous de moi

Je suis faite pour plaire
Et n'y puis rien changer
Mes talons sont trop hauts
Ma taille trop cambrée
Mes seins beaucoup trop durs
Et mes yeux trop cernés
Et puis après
Qu'est-ce que ça peut vous faire
Je suis comme je suis
Je plais à qui je plais
Qu'est-ce que ça peut vous faire
Ce qui m'est arrivé
Oui j'ai aimé quelqu'un
Oui quelqu'un m'a aimée
Comme les enfants qui s'aiment
Simplement savent aimer
Aimer aimer...
Pourquoi me questionner
Je suis là pour vous plaire
Et n'y puis rien changer.                  J.Prévert

Lire la suite

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost0