Personne ne comprendra

Publié le 30 Décembre 2019

Photo: André le Téméraire

Photo: André le Téméraire

C'est une gymnastique difficile d'entrainer son cerveau à ne pas croire les schémas simples de la binarité. On l'a tellement habitué...

Elle pourrait être un personnage de Camus, de Kerouac ou d'Hemingway. Elle trimballe une forme de virilité que certains garçons n'ont même pas. C'est naturel bien sûr et depuis toujours. Mais auparavant cela ne se voyait pas, presque pas, cela se ressentait peut être mais l'apparence était sauve, la petite fille blonde ne troublait pas les esprits bien pensants. Cela vient avec le temps, les choses s'affirment, les goûts se concrétisent, le caractère s'affranchit et finalement la jeune fille sort du cadre, disparait du schéma et bouleverse les idées confortablement installées dans nos cerveaux.

Photo: André le Téméraire

Petit à petit l'assurance s'installe dans cette forme d'authenticité qu'elle réclamait depuis toujours. Avec ses vêtements rugueux et ses cheveux rasés elle s'éloigne le plus possible de la proie, ce rôle inhérent que les hommes imposent aux femmes... Elle n'est pas de celles-là. Elle, elle est Corto Maltese, Martin Eden ou Robert Jordan... mais n'en est pas moins jeune femme. C'est possible, il suffit de l'admettre et pour la comprendre, la connaitre.

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Portrait

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :