Le 8 mars et alors?

Publié le 8 Mars 2019

Ce petit garçon a eu de la chance de grandir dans une famille aimante et attentive. Il a eu l'image d'une mère tendre et délicieuse, forte et déterminée, douce et bienveillante. Une femme qui trimait dur, du matin au soir, dans sa maison pour que ses enfants s'imaginent toujours au jardin d'Eden.

Ce petit garçon qui ne voulait plus aller chez le coiffeur de son papa, c'est elle qui l'a amadoué, rassuré, cajolé pour finalement le convaincre de se laisser faire par sa coiffeuse à elle et finalement, inconsciemment, faire de lui un petit être sans genre durant un certain temps...

Il lui en est resté un respect incommensurable pour les femmes en général, ce qui n'a pas fait de lui un homme exceptionnel, juste normal, qui se demande souvent comment on a pu en arriver là et priver la moitié de l'humanité de certains droits dont lui a pu jouir naturellement, sans rien demander. Un homme qui méprise plus que tout les autres hommes qui sont assez lâches pour lever la main sur elles et qui vivent dans la crainte de les voir un jour au même rang qu'eux. Un homme qui a compris à quel point les religions ont su diaboliser les femmes pour mieux les asservir et à quel point certaines femmes elles mêmes sont les ennemies d'autres femmes qui ne demandent rien de plus que du respect...

Alors, si tous les petits garçons apprenaient ce qu'ils doivent aux femmes, peut être qu'on aurait pas besoin d'une journée pour les droits des femmes...

8mars info

 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :