J'sais pas vous, mais moi oui

Publié le 27 Mars 2019

Photo: Anaïs Segrétain

Photo: Anaïs Segrétain

Il y a dans la vie, on le sait bien, une foule de choses anodines qui nous agacent et envers lesquelles on demeure souvent impuissant, comme par exemple ces petites feuilles de persil qui parsèment le plat du jour en guise de déco ou quand TF1 hache votre film préféré avec 1/4 d'heure de publicités toutes les 1/2 heure. On ne peut alors que se résigner qu'à ramasser la petite botte de persil en tas sur le bord de son assiette ou arracher la touche 1 de la télécommande...

Par contre il y a tout de même bien des choses désagréables sur lesquelles on peut exercer son mécontentement. Comme dans ce restaurant, bien sympathique où la serveuse, toute pétillante, aime bien se faire couper les cheveux chez le barbier de son quartier et supporte mal 3 semaines d'affilées sans passer sous sa tondeuse. Un style affirmé et assumé qu'elle souligne d'un rouge à lèvres bien pétant qui lui va comme un gant. Et puis soudain, une cliente toute aussi banale que les autres se prend subitement pour l'arbitre du bon goût et de l'élégance et au moment où la pétillante serveuse la débarrasse, lui balance tout à trac une réflexion sur sa coupe de cheveux, avec l'air entendu et bon enfant de mamie qui donne son bon conseil: " Mais alors cette coupe qu'est ce que c'est moche!" 

"Mais alors cette coupe, qu'est ce que c'est moche!" Non mais je rêêêêêve? Moche! Elle a dit moche! M.O.C.H.E ! Que la coupe était "hideuse" que "si elle cherchait à faire fuir les hommes elle n'avait qu'à s'y prendre de cette façon", que... Non j'arrête, c'est trop! Mais What The Fuck? Comment est-ce qu'on peut être à ce point sans retenue, débridée comme un moteur de mobylette ou perverse en ayant conscience du mal que l'on peut faire en donnant un avis, que personne n'a demandé d'ailleurs, aussi négatif et intolérant... Mais je m'énerve, je m'énerve et ... Reprenons les choses calmement. D'abord, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas. On ne dit pas "c'est moche" on dit à la rigueur " je n'aime pas". Et puis c'est quoi ce truc de faire croire encore qu'il faudrait qu'une jeune femme soit: mignonne, bien habillée, bien maquillée, avec des cheveux longs, une jolie poitrine, des reins bien cambrés, des fesses joliment rebondies... pour NE PAS FAIRE FUIR LES HOMMES??? Bel exemple de collaborationnisme de la part d'une femme, pas spécialement gâtée on l'aura compris, qui engage une autre femme à être docile et attrayante pour plaire aux hommes (sic)... 

Hélas hélas hélas, ce monde patriarcal a encore de beaux jours si les femmes elles-mêmes en sont les suppôts. Et elles sont légions ces mégères pas trop apprivoisées, qui, entre autre chose, considèrent que les cheveux courts "c'est moche" parce que, soit disant, cela ne plait pas aux hommes et qui ne manquent jamais une occasion de le faire savoir. Alors je sais pas vous, mais moi dans une circonstance pareille j'ai surtout envie de lui retourner sa bavette d'aloyau en travers de la face à la Cristina Cordula de carnaval, histoire de lui donner un côté "attrayant"! 

 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :