Fifty fifty

Publié le 15 Juin 2018

Fifty fifty

On a parfois besoin de compromis, des envies et des peurs d'avoir des regrets en même temps... Une chose est sûre, couper ses cheveux est une démarche qui n'est jamais anodine. Encore plus si la coupe envisagée est radicale. C'est une page qu'on tourne, une vie qu'on achève pour entamer quelque chose de nouveau, une découverte ou une révélation de soi même. Tout raser? Oui mais ça veut dire même plus une mèche pour se cacher un peu, certains jours? Ben oui! Le beurre et l'argent du beurre quoi. Et pourquoi pas?

Depuis toujours la féminité se ré-invente, picorant dans les apparences, des pièces qu'on a longtemps crues réservées. Aujourd'hui on joue beaucoup avec les dégradés bien fondus, le "fade". Alors pourquoi pas? Une demi-mesure en quelque sorte 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :