Pouvez répéter la question?

Publié le 25 Mai 2018

Pouvez répéter la question?Pouvez répéter la question?

Vous vous rappelez la question qui tue? "Pour vous, c'est quoi une femme aux cheveux courts?"

J'espérais un peu plus d'engagement, mais bon... Malgré tout certaines ont pris la peine d'y réfléchir et de larguer en quelques mots une réponse. Je vous livre, tel quel, l'essentiel. L'inéffable Laurine d'abord, avec son air de "garçonnet de bonne famille" à la rousseur flamboyante... 

"Voyez-vous cet air garçonnet de bonne famille ou tout droit sorti d'un boys band, pour le moins irrésistible ? Telle est la marque de fabrique de la femme aux cheveux courts. En laissant libre cours à sa part de masculinité en ressort sa féminité. Frimousse androgyne, suave candeur qui n'ampute en rien un subtil entre deux, une pointe de sensualité et un soupçon de virilité où rien ne prévaut. C'est quelque chose de mystérieux et attirant, une nouvelle énergie. Et pour parachever cet éloge, n'oublions pas de mentionner son port de tête dégagé, exhalant une fougueuse prestance, d'où s'éveille un charisme indicible. Il ne s'agit pas d'une simple coupe de cheveux, mais d'une mise au grand jour d'une partie de son identité, de son caractère puisque se couper les cheveux très courts c'est ne plus se camoufler derrière une morne tignasse un tant soit peu commune. C'est une transgression des dogmes d'une société plutôt patriarcale sur les bords. Ne plus se préoccuper des qu'en dira-t-on Une envie de liberté et de fraîcheur les pousse à cet acte riche de sens pour certaines, moins pour d'autres, Geste qu'elles réitèrent à fréquence mensuelle, puisqu'une fois qu'elles y ont goûté, rares sont celles qui ont souhaité faire marche arrière. Elles réinventent leur féminité, Fringante, Allure pimpante et badass garantie ! Puis y en a pour tous les goûts Car détrompez-vous, le choix de coupe courte est beaucoup plus large que quand on les a longs ! À chacune de l'arborer à sa guise, D'une mèche ébouriffée, effet décoiffé On passe aux tempes rasées, une architecture très précise et complexe, bref, organisation militaire ! La femme aux cheveux courts, vous savez c'est un peu comme la soliste d'un concerto. Seule sur le bord de la scène, affrontant quelques centaines de paires d'yeux braqués sur elle, et loin dans sans dos, une multitude de musiciens lambda confortablement cachés derrière leur pupitre, abandonnant la virtuose avec son solo. "

Puis aussi Georgina, alias Geo, fidèle parmi les fidèles, qui n'a pas manqué de saisir l'occasion de prendre la parole sur un sujet qui lui tient à cœur depuis ... toujours!

Photo: Maxime Quoilin ( non ce n'est pas Geo, mais ça pourrait... )

Photo: Maxime Quoilin ( non ce n'est pas Geo, mais ça pourrait... )

Dans mon cas, être une femme aux cheveux courts c’est:
- M’assumer
- Faire ce qu’on veut sans se soucier des mauvais regards et des mauvaises langues rétrogrades
- Faire la guerre à ces préjugés qui veulent qu’une femme a forcément les cheveux longs
- Me dire que finalement c’est ma maman qui avait raison de me couper les cheveux très courts quand j’étais petite « paske t’as une tête à cheveux courts de toute façon, n’insiste pas avec les cheveux longs »
- Pouvoir toucher une nuque toujours soyeuse
- Dire à ceux qui sont choqués que non, ma féminité ne se mesure pas à la longueur de mes cheveux
- Pouvoir aller sur le blog de Jeaneg et se dire « j’en fais partie »
- Pouvoir partir en vacances sans amener 1 litre de shampooing 
- Se regarder dans un miroir et se dire « ça me ressemble, c’est bien moi »
- Être différente 
- Ne pas rentrer dans ce moule que la société a construit qui veut que les femmes ont forcément les cheveux longs
- Assumer et revendiquer son androgynie (un « garçon loupé » comme on dit ici, lol !)
- Accepter d’être prise pour une homosexuelle et se faire draguer par des femmes tout en refusant gentiment leurs avances sans mentionner vos préférences sexuelles
- Pouvoir changer de tête plusieurs fois par an (aussi, paske on aime bien être coquette, lol !)
Je dois en oublier …
Merci de nous donner la parole.
Bisous ensoleillés du Luxembourg.

Voilà! La question reste posée et chacune peut encore donner son avis... N'ayez pas peur, c'est juste un bon moment à passer, comme disait l'autre.

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Divers & variés, #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :