Catalogue

Publié le 15 Mai 2018

Catalogue

Ce serait marrant d'imaginer, dans un futur proche comme on dit chez Netflix, des "boutiques" de coiffeur où on présenterait les coupes proposées sous la forme d'un hologramme, mais sans visage et sans corps. Ainsi pas de quiproquo sur le genre, homme ou femme désignerait du doigt l'objet de son désir et hop! Ni une ni deux il ou elle aurait droit et sans plus de commentaires désobligeants, à sa coupe préférée. Cool non?

En parlant de coupe préférée, je suis assez épaté de voir à quel point ces coiffures d'une autre époque ont finit par séduire une tranche 18-25 ans de la population actuelle. Ce style, largement dégagé autour des oreilles et nuque bien nette était la norme masculine des années 30-40 et survécue encore au fil des années 50. Le voir ressurgir ces dernières années et surtout  que certaines jeunes femmes se l'approprient me laisse rêveur. 

Cela ne semble être qu'un détail, anodin peut être même, voir anecdotique, mais cela en dit tout de même long sur ce que la mode ou le style sont capables de faire en matière d'égalité des genres.

Rédigé par jeunet

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :