L'homme est une femme comme les autres...

Publié le 21 Avril 2018

Photo: Alyssia Evans

Photo: Alyssia Evans

... ou l'inverse, je ne sais plus... Des fois je me dis qu'on se fourvoie depuis le début, que finalement le standard ce serait plutôt la femme et que les petits garçons sont contraints dès l'enfance à devenir des êtres "virils", coûte que coûte, pour maintenir un statut artificiel, une construction mentale établie depuis des siècles, une sorte de grand bluff pour faire croire qu'ils sont les maîtres du jeu. Dingue!

Du coup, comme tout le monde n'est pas au courant, certaines se battent comme des folles pour tenter de rétablir la vérité, y parviennent parfois, mais comme le bobard est tellement énorme, la majorité, hommes et femmes, fait obstacle à leur entreprise de démystification et ainsi va la vie. Dingue j'vous dis!

Peut être alors que mon enthousiasme pour les femmes aux cheveux courts est aussi une façon de les considérer dans leur juste rôle, comme des partenaires, fifty-fifty, égales, d'homme à homme, enfin je veux dire d'humain à humain... L'autre soir, j'ai entendu Christiane Taubira parler à la télévision. Elle évoquait Benoite Groult et on ne peut guère, à ce niveau là, contester l'engagement de ces deux femmes pour l'égalité entre homme et femme. Et l'entendre dire que le féminisme ne peut pas être autre chose que de l'humanisme, qu'il ne peut pas être une lutte "contre" mais un combat "avec", une affaire de conviction, de détermination, mais jamais de rejet ou d'exclusion... Tout cela m'a fait chaud au coeur.

Donc, l'essentiel ne serait pas pour certains hommes de laisser " leur part de féminité" s'exprimer librement, quoi que ce serait déjà pas mal, mais plutôt pour les humains de tendre vers une convergence, cet équilibre qu'il convient d'établir en chacun de nous et de réaliser ça à une échelle beaucoup, beaucoup plus grande... entre homme et femme.

Mouais, bon, je vais prendre un café moi... 

 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :