Tomboy goût nature: un portrait de Michelle

Publié le 26 Mars 2018

Tomboy goût nature: un portrait de Michelle

Il arrive que l'on côtoie longtemps sans les connaître, des personnages qui se révèlent familiers lorsqu'on les rencontre.

Silhouette élancée et allure sportive, la mine grave, les lunettes sérieuses, Michelle n'a pas le profile d'une jeune femme fragile. Cependant, si elle ne cache pas son caractère "garçon manqué", elle revendique sa féminité et la cultive à sa façon.

Elle a attendu longtemps avant de couper ses cheveux. Une rupture amoureuse, comme souvent, le besoin de tourner la page et l'envie de s'élancer vers son futur. Et puis elle les a éclaircis, au point d'être très blonde. Et de coupe en coupe elle a fini par avoir ce style aux contours bien tondus qui souvent contrastent avec sa blondeur que l'hiver assombrit.

Rapidement son exigence l'a poussée à chercher un coiffeur à la hauteur de son goût bien déterminé. Et naturellement elle s'est retrouvé un jour devant la porte d'un barbershop... 

"J’avais déjà les cheveux coupés mais je n'étais pas satisfaite des grosses chaînes de coiffeurs en matière de dégradé. Alors je suis allé chercher un nouveau coiffeur. Avant d’y entrer j’ai remarqué que ce n’était que des hommes et la clientèle que des hommes aussi, il m’a fallu du courage pour pousser la porte. Mais j’y suis entré, j’ai découvert le silence d’un salon homme contrairement à ceux des femmes. Le silence mais pas le silence gênant juste un travail à faire et de temps en temps des petites anecdotes ou des conseils."

Tomboy goût nature: un portrait de Michelle

Ainsi, Michelle se retrouve chez un coiffeur "pour hommes". L'expérience est intéressante, une sorte de découverte "ethnographique". Mais surtout elle obtient ce dégradé parfaitement fondu qui lui plait. Le coiffeur est adopté!

"Un jour quelqu’un m’a dit « vous les femmes aux cheveux courts vous faites peur » je lui ai demandé pourquoi il disait ça? Il m’a répondu: "car vous êtes obsessionnelles, carrées avec votre coupe, vous reflétez cette envie de tout contrôler" et il n’avait pas tord. Ma coupe, la tonte, le rasage régulier, la netteté du trait sur les bords ça symbolise beaucoup ma liberté, car c’est moi qui la contrôle."

Pas sûr que cela soit si effrayant cette obsession de certaines femmes aux cheveux courts pour la maitrise de leur coupe, ce serait plutôt à mes yeux une expression de ce caractère si déterminé qui les anime... Quant au contrôle, indéniablement Michelle l'exerce sur son quotidien. Le sport ( elle a failli être pompier professionnelle ), les études ( dans la communication ), la famille ( en Bourgogne ), les ami.e.s ( un peu partout ), si elle aime ménager sa solitude, Michelle n'est pas une solitaire. Mais elle est nature et n'aime pas s'encombrer...

Merci Michelle N.

Son Instagram

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Portrait

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :