Elles sont légion

Publié le 6 Mars 2018

Rebecca Etchevarria

Rebecca Etchevarria

Pas besoin d'être spécialement observateur ou attentif aux courants qui parcourent l'air du temps. Où que l'on soit, on les voit, plus visibles chaque jour. Elles sont étudiantes, jeunes travailleuses, artistes, zadistes révoltées ou mannequins. Ça donne de l'universalité à ce mouvement. Mouvement n'est pas le bon mot d'ailleurs. Cela voudrait signifier que comme un geste, il part de là pour aller là et se terminer. Non c'est une détermination, un éveil, la preuve que le temps change. Chacune dans son coin, cultive cette nouvelle idée d'elle même. Elles ont volontiers les cheveux tondus. Ce n'est pas un signe de révolte, juste une respiration, une coupe qui libère de bien des idées trimballées depuis trop longtemps. 

Et cet éparpillements ce retrouve là et là encore, si bien que toutes finissent pas se reconnaitre et ces femmes sont légions, levées sans haine, presque doucement, pour être enfin elles mêmes, débarrassées de cet esclavage de la séduction. Sans manquer de charme, mais farouches, un peu sauvages, méfiantes, le sourcil en bataille. Un naturel qu'il faut dorénavant aimer, brut ou sophistiqué, mais sans contrainte.

Et cette armée qui passe de l'ombre à la lumière, renvoie d'un seul coup les starlettes et les bimbos au fin fond des fantasmes porcins de ceux qui s'étaient assis sur leur certitudes, comme sur un trône.

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :