Jusqu'au bout

Publié le 12 Février 2018

Jusqu'au bout

Quoi qu'on en pense, qu'on aime ou pas, il y a, il y aura toujours une sorte de fascination, mélange d'admiration et de répulsion parfois, pour celles qui, sans concession, vont jusqu'au bout de leurs envies.

Avouez le, l'époque est formidable! Aujourd'hui cette expression de la féminité, le cheveux ras, se répand plus que jamais. La jeunesse, souvent rebelle, se l'accapare, les professionnels aussi. Pas une agence aujourd'hui qui n'ait dans son book une ou deux modèles rasées. Cette visibilité soudaine peut donner le courage d'accepter à celles qui n'ont rien demandé et se retrouvent elles aussi le crâne nu. Dans cette lutte admiration/répulsion tout bascule en faveur de l'admiration si ces cheveux tondus sont fièrement exhibés.

Inutile d'espérer effacer le caractère ou changer sa personnalité d'un coup de tondeuse. Au contraire, cette coupe accentuera impitoyablement celui que vous avez déjà, où qu'il se situe dans le large spectre entre féminin et masculin.

Il faut une première fois, bien sûr. Et ce n'est pas toujours chose facile. Cela tient surtout à l'inquiétude légitime de savoir si vraiment on aura l'air qu'on espère avoir une fois la tête ratiboisée, le front et les oreilles nus, la nuque vulnérable et exposée et l'arrondi du sommet impeccable. Et vous aurez beau y aller petit à petit, rien ne permet vraiment de savoir ça avant de l'avoir fait réellement, parce que la révélation se fait uniquement lorsque la tondeuse moissonnera le haut du front et ce sommet toujours un peu préservé. Bref! Il faut aller jusqu'au bout.

Jusqu'au bout

Mais une fois ce pas franchi... une fois le regard habitué... une fois ce crâne apprivoisé, alors là! Difficile de s'en défaire de cette tête de petit hérisson. Il faudra des impératifs, professionnels essentiellement, pour céder à un retour du cheveux de plus d'un centimètre. Vous pouvez suivre mon regard, j'en connais quelques unes qui n'en sont pas revenues.

Photos: Anna Rubin ( book )

 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :