Conforme, non-conforme

Publié le 31 Janvier 2018

Conforme, non-conforme

Elle se maquille, un peu, use de quelques bijoux pour séduire et se plaire, s'habille avec goût et confort... Tout bien! Elle serait en tout point conforme à l'image d'une jeune femme moderne,

sauf que...

La voilà qui se dévoile, qui ôte son masque et ne joue plus le jeu. Elle a coupé ses cheveux, elle adore ça, se trouve plus forte, moins "vulnérable", elle s'aime davantage, se sent fière d'elle... Mais patatras! On l'assaille de toutes parts

"Mais pourquoi tu as fait ça?"

"Mais voyons, c'est beaucoup trop court!"

"Fais voir, tourne toi.. ohlala, mais c'est vraiment rasé!"

"C'est moche!"

"Tu ressembles à un garçon"... et pire encore...

Soudain elle est sortie de la conformité. A croire qu'elle était toute entière dans ses cheveux longs, que toute sa personnalité se cachait là, sa beauté aussi. Là voilà qui subitement sort du cadre, n'est plus "attractive". On lui fait des reproches, mais pourquoi au fait? A travers tous ces sarcasmes, finalement, on lui en veut d'avoir abandonné l'image d'une féminité rassurante, domestique et docile. Pourtant elle s'habille toujours avec autant d'élégance, se maquille avec bon goût, reste coquette avec ses bijoux, a toujours autant d'esprit et de répartie. Mais ces cheveux...

Tout cela n'est le fruit que du "format". Les filles sont jalouses d'autant d'audace et de liberté, les garçons ont peur de réveiller l'homosexualité qui sommeille en eux. Alors ces esprits étriqués refusent d'accepter ces tempes rasées, cette nuque tondue, encore et encore, comme un défi.

Elle s'en moque, se maquille, un peu, use de quelques bijoux pour séduire et se plaire, s'habille avec goût et confort et se coupe les cheveux comme ça lui plait... Tout bien! 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :