Non mais je rêve!

Publié le 1 Janvier 2018

Non mais je rêve!

Sauf erreur de ma part, on est, depuis peu, en 2018, c'est à dire 100 ans après "la Grande Guerre", cette période charnière de l'Humanité, où faute de mâles, occupés malgré eux à s'étriper, les femmes ont du prendre les rênes dans presque toutes les activités professionnelles de l'époque. Dans le même temps elles acquéraient une relative autonomie et ne tardèrent pas à envahir aussi, le salon de coiffure de papa. Bref! J'vous la fait courte, depuis ce temps là donc, certaines femmes ont pris l'habitude de se faire couper les cheveux, à la manière des hommes, ni plus, ni moins.

Et pourtant, je ne sais pas par quel sortilège, l'humain est parvenu tout de même à rétablir, dans ce domaine comme ailleurs, une patriarcale injustice, en créant des salons spécialement dédiés aux femmes où elles devraient payer très cher leur envie de cheveux courts.

Parce que soyons honnêtes, en matière d'injustice ou de discrimination, on est assez balèzes, mais quand il s'agit de donner une raison valable ou d'expliquer de manière un peu rationnelle le truc, ben y a plus personne.

Aucun coiffeur à ce jour n'a été fichu de me dire pourquoi il ne voulait pas couper les cheveux des femmes dans son salon super "old school" au mobilier "vintage" de barbershop. Aucun non plus n'a pu me dire concrètement pourquoi une femme aux cheveux courts devait payer 40€ sa coupe alors que le mec à côté ne paye que 20€ pour le même service. Le premier va me rétorquer un "parce que" capricieux et définitif et l'autre va m'embrouiller avec la nature du cheveux qui serait différente et le "soin et le conseil" apportés à une cliente, alors que c'est bien connu, certains hommes sont pires que des chochottes dès qu'il s'agit de leurs cheveux ou de leur barbe.

Il ne faudrait pas croire que tout cela est anodin, futile ou fatal. Et dans le combat permanent contre la discrimination et pour l'égalité entre humains, tout est affaire de détails...

Bon aller! Bonne année quand même!

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :