Le mâle lesbien

Publié le 20 Décembre 2017

Le mâle lesbien

Faut-il être une femme de 25, 30 ans, sortir d'une Fac de psycho ou des Beaux Arts et être lesbienne pour s'intéresser aux questions de genre et défendre le féminisme? C'est la question du jour! 

J'avais, il y a fort fort longtemps, émit l'idée qu'un homme put être lesbien, m'appuyant pour cela sur les travaux de quelques sociologues patentés. Dans le principe, je ne trouve pas plus à redire aujourd'hui, que je ne le fis à l'époque. Il y a juste un point, crucial cependant, sur lequel il faut vraiment clarifier les choses. En matière sémantique, l'adjectif lesbien se rapporte seulement et uniquement à l'homosexualité féminine. Point! Et donc de ce fait, un homme ne peut pas être lesbien. Le titre pouvait paraître séduisant, j'avoue, mais il faut définitivement trouver autre chose.

Cependant cela ne change rien aux faits. Cet homme, non sexiste, égalitaire et respectueux existe bien. Et il n'y a rien de suspect à ce que cet homme là se penche avec bienveillance sur des sujets pour lesquels certaines femmes, genre "25, 30 ans, sorties de Fac de psycho ou des Beaux Arts, féministes et lesbiennes", s'érigent en seules spécialistes légitimes. J'aimerai même dire que cela me semble plus sain que chaque personne possédant ces qualités et cette ouverture d'esprit, participe à l'ouvrage commun, plutôt que de laisser les unes et les autres s'enfermer dans des chapelles défendues comme des châteaux forts.

Bref! Exit l'homme "lesbien", c'est une erreur, ça n'a pas de sens et ça peut être blessant pour certaines. Mais je ne suis pas fort pour inventer des mots... complice, féministe, saphiste ( voilà un mot inventé qui pourrait servir... )

Mais l'essentiel est ailleurs.

Comment un goût immodéré pour les femmes aux cheveux courts peut-il amener des réflexions sur le genre et le féminisme? Eh bien j'imagine qu'une simple et raisonnable ouverture d'esprit, la curiosité de son monde et de celles et ceux ( bon un peu moins ceux quand même ) qui le peuplent et la fréquentation sans complexe de milieux différents du sien, amènent irrémédiablement à se poser des questions et à chercher des réponses... Ensemble.

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :