Je suis moi

Publié le 12 Décembre 2017

Photo: Valin Photography

Photo: Valin Photography

Quand je pense que certain(e)s mettent une vie entière à découvrir qui il/elles sont vraiment et qu'il en faudrait encore autant à d'autres pour l'admettre. C'est un triste constat, mais beaucoup trop de gens finissent par passer à côté de leur vraie vie, installés dans une personnalité que d'autres ont façonné pour eux.

C'est peut être ce drame qui provoque la fascination que l'on peut avoir pour celles qui s'explorent et n'ont pas peur de suivre des chemins de hasard? On leur trouve du courage? Mais en réalité leur caractère et leur audace sont naturels. Pousser la porte du coiffeur, s'installer face à soi même, réclamer qu'on vous coupe les cheveux, découvrir ses oreilles nues  et sentir le courant d'air sur sa nuque tondue, tout cela serait plutôt réconfortant, exaltant, excitant, libérateur, jouissif... Le courage vient après.

C'est lorsqu'il faut affronter "les autres", ceux qui ne comprennent pas facilement qu'on puisse être différent d'eux et sont prêts à vous haïr d'avoir quitté leurs rangs, qu'il faut du courage. C'est sans doute en partie cette force de caractère qui me rend les femmes aux cheveux courts si sympathiques

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :