Nom de Dieu de putain de bordel de merde! Je m'excuse, mais merde!

Publié le 13 Décembre 2017

Modèle: Chloé Lobre

Modèle: Chloé Lobre

Désolé, habituellement ce blog est, je le sais bien, davantage dans la nuance et la retenue. Mais un peu de vulgarité éveille parfois l'attention. Rien de nouveau hélas...

J'ai beau avoir un peu d'expertise, depuis le temps, je ne parviens toujours pas à comprendre, pour quelle raison, l'humain est toujours dans la confrontation et l'adversité avec ses congénères qui sont juste à la recherche de leur vraie nature ou de leur profonde personnalité. C'est vrai dans la plupart des domaines et pour ce qui m'intéresse, les cheveux courts sont toujours le marqueur principal.

Alors, sous prétexte que, il y a 2000 ans quelques vieux pas sages du tout, on décidé entre eux que la femme devait être cantonnée au rôle de femelle attractive et désirable ( entre autre ), on imagine, aujourd'hui encore, que parmi les atouts de séduction à disposition, le principal est encore la chevelure. Si bien que celles à qui il viendrait la saugrenue idée de la couper, se trouverait illico subito presto soupçonnée de je ne sais quoi qui de toute façon se trouve en dehors du rôle traditionnel. Eh meeeeerde!

Puisqu'elle se coupe les cheveux, c'est qu'elle refuse de séduire "les hommes" et c'est là le principal reproche qu'on va lui faire. Un crime de lèse virilité quoi! Et pour la dénigrer et la rendre méprisable on va la soupçonner d'aimer les femmes, d'être un homme ( mais un homme sans virilité, donc un sous homme ), d'être une rebelle hystérique et sans morale... Mais tout ça, si on était encore au Moyen Âge, je me dirais que ça manque un peu de lumière, mais non! On est au XXIème siècle bordel à queue de pompe à merde! ( oui tant qu'à être vulgaire, j'en profite ), on a marché sur la Lune, on sait que la Terre n'est pas plate, c'est pas rien tout de même. Ben non, on a encore des bas du front qui sont capables de ne pas admettre qu'une femme puisse se couper les cheveux, aussi court qu'elle en a envie, pour les raisons qui lui conviennent...

Alors j'ai bien une petite idée quand même. En fait je crois que ces hommes là ont peur. Oui oui, ils ont peur de se faire piquer la place et de perdre le statut premium qu'on leur a concédé il y a quelque milliers d'années et avec lequel ils ne font que des conneries depuis la nuit des temps. Ça vaut c'que ça vaut, mais c'est mon idée...

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :