Y a du blues dans l'air

Publié le 13 Octobre 2017

©kriss photography

©kriss photography

C'est un peu comme quand il faut se détacher d'un lieu où l'on a grandit... Il y a tellement de souvenir qui y sont liés, qu'on a l'impression que le coeur se déchire quand il faut s'éloigner.

Pour résumer nos états d'âme, je reprend le texte inspiré de Maëva. Elle a tellement grandit dans cet endroit...

"Une page se tourne, une autre se créer. 

K Salon c'est l'histoire d'une ville. 
Un lieu où chacun.e pouvait venir sans superficialités, laissant simplement exprimer son imagination.
Tatoués, vieux, commerçants, femmes, enfants, rockeurs, chômeurs. 
Une histoire d'audacieux et d'audacieuses. 
K Salon c'est aussi 4 murs racontant une histoire... qui ont seulement besoin de vinyles encadrés, de deux sièges et un café chaud partagé avec celui ou celle qui s’apprête à passer sous les lames du coupe choux. 
K Salon c'est le voisin d'à coté, la femme aux cheveux courts, le sergent à la retraite. 
K Salon c'est de la bienveillance, du vivant, du réel.
Mais c'est surtout Régine. 
Régine c'est l'écoute, la tendresse, le punk. 
Régine c'est une maman, une femme, une battante. 

K Salon ce n'est pas « le profit avant tout ». Encore moins de nouveaux murs en plastique, ou une façade tape à l'oeil. 
A K Salon, hommes et femmes se sont mélangés... laissant place à du partage sans écarts sociaux ou genrés. 
A K Salon, on échange, on rigole. 
Pour un rendez-vous ou juste de passage, ta présence suffit à remplir les murs de ton âme louffoque. Et des centaines d'âmes avant toi ont contribuées à la réputation de cet endroit incontournable du vieux Montpellier. 

Mais les choses changent, les gens aussi... S'apprêtant à changer le lieux pour faire gonfler le porte monnaie, séparant hommes et femmes dans deux blocs distincts pour plus de productivité, détruisant les murs pour en créer d'autres, revendant des objets inestimables à prix coûtant alors qu'ils prirent une grosse valeur sentimentales au cours de ces sept dernières années. 

Mais je tenais à dire personnellement merci à Régine et exprimer ma gratitude à travers ce texte publié librement sur les réseaux sociaux. 
Alors merci, car toi et ton salon ont contribué à tant de choses et de changements dans ma vie. Et je suis persuadée, même certaine, que c'est le cas pour d'autres. Tu sais, ceux et celles que tu ne considères même pas comme des clients puisque ils sont plus que ça à tes yeux... et pour les leurs aussi. 
Tandis que le salon change, tu es restée fidèle à toi même et j'ai.. Enfin nous, avons hâte de te retrouver pour de nouvelles aventures ! 

Merci. "

Maëva

Voilà, tout est dit, simplement, avec le coeur.

"Il faut tourner la page, changer de paysage... "

©jeaneg©jeaneg

©jeaneg

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article