Around the world - Selena en Irlande

Publié le 5 Octobre 2017

Around the world - Selena en Irlande

Parce qu'elle me l'avait promis avant de partir en Irlande et parce que depuis qu'elle a les cheveux courts Séléna a du mal à passer un mois sans les faire couper, je savais que je pouvais compter sur elle pour cette rubrique à travers le monde.

Nous voici donc au coeur de l'Irlande rurale et profonde, là où son caractère le plus conservateur se révèle le mieux et où les genres ne se mélangent pas. Si l'on trouve des femmes dans les "barbershops" c'est parce qu'elles y travaillent, comme coiffeuses. Sinon, les salons "girly" sont pour les femmes et les "barbers" pour les hommes.

"Louis m'as accompagnée. Quand la nana a capté que la coupe était pour moi et pas pour lui, elle a un peu hésité quand même, elle n'était vraiment pas à l'aise à l'idée de coiffer une femme."

Cela donne bien le ton...

 

 

Sur la devanture une affiche annonce: Offre spéciale - Père et fils - 18€

Ce qui laisse envisager que la coupe pour une personne ne doit pas être bien couteuse... et que, comment ne pas y penser, ici la valeur familiale et la transmission du "bien dégagé derrière les oreilles" se fait de père en fils.

Et pourtant, Séléna qui aime bien ce style, est un peu déçue du résultat. Sans doute la coiffeuse, habituée à une clientèle vieillissante - "Juste avant moi elle coiffait un papy, et après moi aussi pour te donner une idée"- n'a-t-elle pas osé laisser s'exprimer toute sa créativité. 

 

Around the world - Selena en IrlandeAround the world - Selena en Irlande

Néanmoins, dans un pays encore aux prises avec le débat sur la légalité de l'avortement, Séléna s'attendait bien à cette coupe un peu "vieillotte" et à la nuque relativement approximative, mais à moins de pousser la porte d'un "turkish barber", pas moyen d'avoir un fade digne de ce nom.

Ceci dit, pour 11€, Séléna se trouve soulagée de quelques grammes de cheveux, correctement taillés et prête à patienter encore quelques semaines... jusqu'à la prochaine coupe.

 

Photos: Louis E.

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Over the World

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article