Le code a changé

Publié le 27 Septembre 2017

feat. Flavia et Oriane

feat. Flavia et Oriane

La mère Dugenou, ma voisine, n'en revient pas. Dans le quartier depuis quelques temps, elle croise des gens, des jeunes, sans parvenir à faire la distinction entre garçons et filles. Dans la rue il y a des bars, de la musique, des endroits où l'on danse et toujours plus de cette jeunesse qu'elle ne parvient pas à démêler...

Mais là où ma voisine me surprend le plus, c'est lorsqu'elle m'avoue que finalement, elle aime ça. Et comme elle voit que je suis stupéfait de cet aveux, elle m'explique:

"Ben oui vous voyez, finalement c'est ça les femmes modernes. Aujourd'hui elles n'attendent pas qu'on leur dise quoi faire, elle font. Elles dansent, elles boivent, elles fument, elles s'aiment, boivent des pintes de bière et se coupent les cheveux , s'habillent comme elles veulent... C'est pas comme quand j'étais jeune... Des fois j'ai envie d'aller me mêler à elles... mais je suis trop vieille maintenant..."

J'ai ressenti la tristesse de ces derniers mots... C'est vrai qu'elles sont admirables ces femmes actuelles qui brouillent toutes les cartes et s'affranchissent des vieux codes. Elles paraissent sans peur, indépendantes et pleine d'assurance, ne renoncent à rien, dessinent une nouvelle féminité, sans artifices et sans appâts.

Alors j'ai pris ma voisine par la main, on a traversé la rue pour aller boire une pinte sur le trottoir du bar d'en face, avec ces femmes aux cheveux courts... Et c'était bien.

 

Photo: Camille Feraille

 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Divers & variés, #Nouvelles et petites histoires

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :