A quoi ça rime?

Publié le 3 Août 2017

Photo: Patrick Xiong

Photo: Patrick Xiong

Il y a dans nos vies plein de choses terribles qui se passent sous l'aspect d'événements anodins. On ne peut pas prendre au sérieux un blog qui ne parle finalement que de futilités, genre, "les femmes aux cheveux courts", pourtant il se cache souvent des drames derrière certaines envies de cheveux courts.  

Evoquerait-on une trahison, lorsque le plus fort des réprobations vient des personnes les plus proches que l'on puisse connaitre? Les seules sur qui on devrait pouvoir compter aveuglément?

D'une envie folle, un jour, elle a fait son étendard. Ce besoin d'être et de vivre, de ne ressembler qu'à soi même, est passé par les mains habiles d'un coiffeur qui a coupé cette chevelure de jeune fille, sage, jolie, féminine, de bonne famille, bien élevée... révélant l'androgyne, fière, combative, audacieuse et déterminée.

Hélas! Son sang lui même la renie, reprochant par pur égoïsme la disparition de la jeune et jolie jeune fille qui n'était qu'un fantasme. Au lieu de soutenir et d'encourager, de s'émerveiller de cet épanouissement, on craint plus que tout le "qu'en dira-t-on" et la mauvaise réputation. Tristesse.

Parents, ami(e)s, amant(e)s réjouissez vous du courage de celles qui osent être elles mêmes, envers et contre tous, mais pas contre vous dont elles n'attendent qu'un soutien bienveillant pour être tout à fait fières d'être de belles femmes aux cheveux courts...

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article