Etrange féminité

Publié le 1 Mai 2017

Roberta Carrese

Roberta Carrese

Peut être que les gens ne se posent pas vraiment la question...? S'ils le faisaient, la première étape serait de consulter un dictionnaire. Là, ils apprendraient que la féminité pourrait être un ensemble de caractères psychologiques, morphologique ou comportementaux que l'on considère comme spécifiques aux femmes. 

Bon, je suis d'accord, ça ne nous avance pas beaucoup beaucoup. Néanmoins, si on approfondi la recherche, on ne trouvera nulle part que la longueur des cheveux soit un trait spécifique des femmes et par conséquent que cela est un quelconque rapport avec la féminité. CQFD.

Parce que j'en connais, des femmes, à la beauté délicate, à la morphologie sans équivoque, au style raffiné, au caractère subtil, qui depuis bien longtemps ont renoncé aux boucles dorées de leur enfance. J'en connais, qui n'ont pas de scrupules ni d'états d'âme à tondre leurs cheveux qui je ne sais par quel subterfuge, seraient devenus au fil des siècles LE symbole même de la féminité.

La féminité ne peut que difficilement se définir, chaque individu étant unique, chaque femme en a elle même sa propre définition. Et celles qui aiment avoir les cheveux courts ne sont certainement pas celles qui en possèdent le moins.

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article