L'humeur de Marie #4

Publié le 1 Avril 2017

L'humeur de Marie #4

Un blouson en cuir, ça ne pleure pas.
Le dos droit, elle déambule, morose à travers les rues sombres aux pavés humides, les yeux bas et cernés. Des gens se retournent, interloqués. Est-ce une femme ? Ses cheveux rasés laissent supposer le contraire. Est-ce un homme ? Sa démarche le dément. Son air effronté et ses sourcils froncés forment une étrange composition. Les désirs font désordre. Sous ce calme dérangeant transparait une vérité tout autre. Le regard perdu, elle semble vouloir retrouver quelque chose. Un souvenir, une image enfouie au plus profond de son être. Le vent agite les mèches de ses cheveux, mais son visage reste imperturbable.
Un blouson en cuir, ça ne pleure pas.
Une cigarette vissée au coin des lèvres, les mains dans les poches de son blouson en cuir brun, elle avance. Les passants errent, la dévisagent : une larme perle au coin de son œil, malgré tout. La mâchoire crispée, elle tente de la retenir, en vain : elle s'en va tomber au sol. Une faille dans son armure. Les bourrasques du vent s'intensifient, le bruit l'empêche presque de penser : elle n'entend plus Jeanne Added dans ses oreilles. '' Look at them '' ne résonne plus.
Un blouson en cuir, ça ne pleure pas.
La pluie se met à tomber, et ruisselle sur sa nuque dégagée : ses cheveux s'abaissent sur son front, résignés face à ce vieux syndrome de l'impuissance, un combat perdu d'avance.
Elle s'arrête et lève les yeux en direction de ce bâtiment étrange : rectangulaire, avec des fenêtres en forme d'alvéoles. Les marches autrefois immaculées sont maintenant grises, et les portes vitrées sont closes. Personne. Alors elle reviendra, encore. Dans un soupir, elle reprend sa route.
Le temps passait et elle, elle s'oubliait.

 

Texte et Photo: Marie C.

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Chronique de Marie

Repost 0
Commenter cet article