Trop, trop peu ou pas assez!

Publié le 31 Mars 2017

Photo: Ryan Michael Kelly

Photo: Ryan Michael Kelly

Rien n'est jamais facile et trouver en toutes choses le juste milieu ne l'est pas davantage...

C'est amusant ( enfin jusqu'à un certain point... ) d'entendre les remarques " affectueuses" que prodiguent l'entourage lorsque vous rentrez, les cheveux fraîchement coupés et cette fois un peu plus court que d'habitude. Amusant parce qu'à force "on" a finit pas s'accoutumer à vos cheveux courts, mais que malgré tout, si cette coupe diffère de quelques millimètres, "on" vous fait remarquer tout de même que c'est "bien trop court" cette fois. Comme si ce genre de constat pouvait avoir une influence sur votre désire et votre envie, à vous, d'avoir les cheveux courts.

Photo: Monster Management

Photo: Monster Management

Néanmoins, passer de l'extrême au "raisonnable" n'est pas si aisé quand on a pris goût à cette tête nue et légère, parce qu'au bout de quelques semaines on peut rapidement se retrouver avec une tête de Kiki. Alors il faut bien retrouver le coiffeur et somme toute faire une coupe qui, au final, sera toujours trop longue pour vous... et ne contentera jamais l'affectueux entourage qui, cette fois, s'étonnera de vous voir avec les cheveux plus longs.

Bref!

Oubliez les regrets de maman et de mamie, les reproches de papa et de papy ( ou inversement ), cette femme aux cheveux courts que vous êtes ne peut plus résoudre la quadrature du cercle et contenter les opinions. La seule qui compte est dorénavant la votre.

Modèle: Cléo Cwiek

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :