Question de style - Un portrait de Lena

Publié le 16 Mars 2017

Question de style - Un portrait de Lena

 Pour rien au monde Lena ne voudrait avoir une autre nature de cheveux. Souple et lisse, une belle nature à l'évidence. Une chevelure épaisse, drue, soyeuse, idéale pour le style qu'elle affectionne... Et là, alors que toutes les jeunes femmes de son âge tenteraient de cultiver cette manne, pour les avoir longs en guise, pensent-elles, d'atout maître de leur féminité, et bien Lena, elle, adore qu'on les lui rase.

 

Question de style - Un portrait de Lena

Mais ce n'est pas juste histoire de prendre le monde à contre-pied. C'est sa façon à elle de surmonter la timidité, d'exprimer sa personnalité, de se rassurer et d'acquérir une confiance qui lui faisait défaut. 

Etonnement, alors que la plupart, timides et réservées, auraient conservé ce magnifique paravent, à la fois refuge et appât, Lena a eu besoin d'affirmer son androgynie. Alors, un peu avec le trac, mais déterminée, elle a tout fait couper, dans ce style qui allie si bien les genres. Depuis, toutes les deux semaines, elle a besoin de souligner à nouveau cette allure ambiguë, de retrouver sa nuque et ses tempes mises à nu... Paradoxalement c'est ce qui aujourd'hui la rend populaire auprès de son entourage et des inconnu(e)s du monde entier qui la suivent sur les réseaux sociaux. 

Question de style - Un portrait de LenaQuestion de style - Un portrait de Lena

Un style sans faille que finalement peu sont capables d'assumer, mais qui sans erreur possible désigne une jeune femme de tempérament, audacieuse et déterminée qui, à la manière des comédiens qui avouent leur timidité, se met en lumière pour lutter contre sa réserve naturelle.

 

Photos: Lena Cordiez

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Portrait

Repost 0
Commenter cet article

Benoit 16/03/2017 19:45

Fiére de ma nièce ! B-)