Des fois, la peur m'effraie

Publié le 5 Mars 2017

Scarlett Johansson

Scarlett Johansson

Connaissant mon goût tant affirmé pour les femmes aux cheveux courts, certaines s'imaginent qu'il ne s'agit pour moi que de l'aspect esthétique et me prennent parfois pour une sorte de consultant technique en la matière. Je me prête volontiers au jeu, mais jamais sans rappeler qu'au final, les cheveux courts sont surtout un état d'esprit, une expression du caractère et de la personnalité de chacune. 

De ce fait, le plus souvent, lorsqu'une jeune femme aux cheveux longs, m'entreprend sur le sujet en me révélant qu'elle aussi en rêve depuis longtemps, qu'elle aimerait bien les faire couper, mais qu'elle a peur... eh bien je trouve ça légitime tout d'abord, mais hélas lorsqu'il s'agit de passer en revue ces peurs... je termine souvent consterné.

Bien sûr que certaines appréhensions sont fondées, une sorte de trac à la perspective de bouleverser une image de soi à laquelle soi même mais aussi tout le monde autour est habitué. C'est bien compréhensible et c'est ce qui est un trait de ce fameux caractère, cette capacité à changer les codes, de prendre à contre-pied "les autres", tout ceux qui attendent de vous une certaine conformité.

Scarlett Johansson

Scarlett Johansson

Là où la peur m'étreint, c'est quand ma "candidate" aux cheveux courts m'avoue sa crainte 

1/ de ne plus plaire aux hommes

2/ de faire lesbienne

3/ que cela ne lui aille pas

4/ de faire de la peine à sa mère 

si bien que tous ces arguments cumulés l'empêchent de sauter le pas... A cet instant, vous l'imaginez, le désespoir m'envahit et je renonce bien évidemment à contrer les raisons invoquées tellement elles sont éloignées de ma capacité de compréhension. 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article

Angeline 05/03/2017 15:26

très beau blog sur le lifestyle. un plaisir de me promener ici.

jeaneg 06/03/2017 11:35

Merci Angeline