In bowl we trust

Publié le 7 Février 2017

In bowl we trust

Finie l'époque médiévale et sa mode de guerriers, fini les campagnes reculées où l'on se débrouillait, tant bien que mal, pour se passer du coiffeur de la ville, finis les garçons un peu simplets à qui on pouvait imposer n'importe quoi sous prétexte d'être "bien propres"...

C'est aujourd'hui le triomphe de l'androgyne. Cette coupe "au bol" sans âge qui renait, inspire toutes les audaces, devient sexy et émouvante, dénudant les nuques fines, dévoilant les oreilles percées et les tempes veineuses.

Si un temps elle avait pu paraitre désuète, simpliste, basique - avec cette idée qu'il suffisait de poser un "bol" sur la tête et de raser tout ce qui en dépassait - ce temps là est révolu!

In bowl we trustIn bowl we trust

A présent cette "bowl cut" séduit les jeunes filles, les jeunes femmes au genre fluide, alliant la virilité d'une nuque rasée à la douceur féminine d'une chevelure courte, faussement ordonnée. Elle montre toute l'audace dont elles sont capables, exprime un style inaccessible aux tendres, aux faibles, à celles qui préfèrent se fondre dans la foule et pourtant, elle inspire une certaine tendresse, une admiration et de l'affection pour celles qui jouent de leur image, dans la marge du simple choix, entre masculin et féminin.

In bowl we trust

Photos: Amandine R. avec Lou R.

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article