Culture et contre-culture

Publié le 9 Décembre 2016

Nahida Bessadi

Nahida Bessadi

Ouhlalala! Je me garderai bien de parler ici de religion... Pourtant je remarque que les religions, elles, parlent des femmes et le plus souvent pour leur dire des trucs du genre fais pas ci, fais pas ça...

Pour ça, pas de jaloux, les trois doctrines monothéistes interprétées à la sauce radicale considèrent que toutes les filles d'Eve ont hérité du Vice et seront toujours un danger pour l'Homme. L'homme qui bien sûr est incapable de résister à la tentation et à ses pulsions, si bien qu'il ordonne à la femme de se couvrir le plus possible et de cacher en toutes circonstances ses cheveux pour ne pas "exciter les garçons"... Bref!

Cependant, les cultures imprégnées de ces différents cultes n'ont pas toutes évoluées de la même façon et il faut bien dire qu'aujourd'hui, en dehors des mouvements les plus radicaux, la culture musulmane est celle qui fait peser le plus de contraintes sur les femmes.

Le malheur, c'est que les interprètes des textes sacrés, finissent par dire tout et son contraire... Ainsi, on trouve dans la Bible, mais aussi dans le Coran et la Torah, cette injonction aux femmes de porter un voile sur leurs cheveux... ou sinon de les raser

Et donc, par voie de conséquence, on devrait considérer que le fait de se tondre les cheveux, dispense toute femme de porter un voile. L'expérience a été tentée en Iran... Et le résultat est mitigé.

Il n'en demeure pas moins vrai, que même pour se couper les cheveux, les choses restent compliquées pour les jeunes femmes de culture musulmane. Mais après tout, et les témoignages souvent lus dans ce blog en sont la preuve, c'est en réalité compliqué pour tout le monde. Hélas!

 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article

tetue 12/12/2016 19:34

En réalité, si cela est bien dans la Bible, je n'ai toujours pas trouvé l'extrait supposé du Coran imposant le voile aux femmes (et pas recherché encore pour la Torah). Dans tous les cas, cela est du à la persistance d'anciennes habitudes et à une interprétation, stricte ou biaisée (chacun·e choisira le qualificatif qu'il préfère), des textes religieux. C'est ainsi que, dans certains pays, les chrétiennes portent le voile encore aujourd'hui, comme c'était encore le cas en France il y a quelques générations de cela.

D'autres, musulmanes, chrétiennes ou juives, vivent leur foi sans cela.

La seule chose qui soit certaine, c'est que, oui, les religions servent de prétexte à ceux qui nous veulent soumises.

jeaneg 12/12/2016 20:05

Merci Romy pour ton commentaire. En réalité, les textes et interprétations du Coran a contrario semble "interdire" à la femme musulmane de se raser la tête. Les juives orthodoxes quant à elles sont semble-t-il soumises aux mêmes dictats que les chrétiennes..