Courts, très courts... vraiment courts!

Publié le 27 Décembre 2016

Courts, très courts... vraiment courts!

Il y a bien des façons d'avoir les cheveux courts et finalement je suis plus fasciné par la démarche que par le résultat, quand les femmes savent déterminer leur propre féminité sans se plier aux règles désuètes d'un jeu de séduction ancestral.

Les goûts et les couleurs appartiennent à chacun(e) et personne ne peut en discuter, c'est ça la règle. Qu'on me le demande et je donnerai mon avis, lui aussi personnel, en fonction de mes propres critères, de goût et de couleur. Par exemple, je n'ai jamais vraiment trouvé très esthétique d'avoir moins d'un centimètre de cheveux sur le crâne. Cependant, je dois avouer que certaines, par leur démarche et par le résultat obtenu, m'ont submergé d'admiration et de respect.

Il n'en reste pas moins vrai que c'est une incroyable expérience humaine et que bouleverser en quelques passages de tondeuse sa physionomie, révèle à coups sûrs bien des choses sur soi même et sur les autres....

D'ailleurs, sans aller jusqu'à l'ultime -et éphémère- sacrifice de sa chevelure, j'ai remarqué l'audace dont il faut faire preuve pour "effacer" les détails qui pendant longtemps sont restés imposés par les coiffeuses sans imagination, aux jeunes femmes qui rêvaient de cheveux courts. Pas "trop court" sur la nuque et bien sur les pattes un peu longues et effilées... "pour ne pas faire trop masculin" (sic ). Ça n'a l'air de rien, mais surmonter ces tabous, donne à certaines et à juste raison, un sentiment de fierté incomparable.

En cette période de grandes résolutions, je me suis dit que c'était intéressant de l'évoquer... 

Photo: Andis

 

Rédigé par Jeaneg

Repost 0
Commenter cet article