Attention à la fermeture des portes!

Publié le 8 Décembre 2016

Camille Toboll

Camille Toboll

Après mûre réflexion, je crois pouvoir dire que la clé, le véritable dénominateur commun parmi toutes ces femmes aux cheveux courts qui font mon admiration quotidienne, c'est cette façon de ne pas se laisser enfermer dans les stéréotypes ou dans le confort d'une image attendue. En y pensant, on peut se rendre compte à quel point il faut de l'audace et de l'assurance pour cela. Ah ben si!

Dès que l'une d'elles sort des limites acceptées de la féminité dans ce domaine ( sic ), entendez par là que sa coupe de cheveux dégage ses oreilles ou que sa nuque est tondue comme celle d'un garçon ( re- sic ), elle s'expose au jugement permanent de ses congénères, qui dans notre époque de grande tolérance, s'autorisent à tout moment à l'interpeler sur ça nature, son genre, son sexe et même pourquoi pas sur son orientation sexuelle... Les gens sont  taquins si vous saviez...

Alors oui, certainement que ce trait de caractère est celui qui nourrit le plus mon admiration, celui qui me fait me sentir le plus proche de ces femmes, féminines, androgynes, masculines, celles qui s'aiment et s'assument. Celles qui cèdent à leurs envies, celles qui n'ont pas peur d'adopter les codes que d'autres veulent se réserver, celles qui se réjouissent de la tête des autres, qui sortent de chez le coiffeur, belles et invincibles. 

 

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article