Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Quartier Libre: Suzanne

Quartier Libre: Suzanne

Suzanne est modèle et photographe à la fois. Une âme sensible comme un film argentique. Quand je lui ai proposé cette page pour un Quartier Libre, je ne m'attendais pas à un tel choc. Un récit puissant...

Il y a quelque chose de franc et de brut dans l'acte de se raser la tête. Ca faisait trop longtemps que les choses étaient en suspens, que j'attendais patiemment qu'un truc se passe, un bon coup de pieds au cul, un réveil brutal, une grosse averse. Quelque chose quoi. J'ai finalement décidé de me raser la tête, de tout enlever, tout nettoyer. J'ai mis du temps avant de comprendre vraiment d'où m'était venu ce désir si ardent de tout décaper sur ma tête. J'avais 15 ans quand c'est arrivé. Je me suis faite violer. Je sais maintenant que le rasage de tête a été une étape dans la guérison de cette blessure. Et même si je sais qu'on guérit jamais vraiment de ce genre de choses, avoir la tête rasée me protége de ce que j'ai pu être avant. Me protège de ce que je ne veux plus renvoyer aux autres, me montre aussi tout le chemin que j'ai pu parcourir depuis deux ans et demi.

Quartier Libre: Suzanne

Aujourd'hui je n'ai que 18 ans, et certains matins quand je me réveille j'ai la sensation d'en avoir 40. C'est clair que c'est pas facile d'avoir les cheveux courts, très courts. Je les ai eu super longs jusqu'à mes 17 ans, c'est un bon moyen de se cacher d'avoir les cheveux longs, de se montrer sans se montrer de rester dans le contrôle de sa propre image (c'est comme ça que je l'ai vécu), je suis quelqu'un de très timide, je rougis beaucoup et quand j'avais mes cheveux qui tombaient sur ma face j'avais l'impression que personne ne pourrait jamais voir mes joues bouillantes.

Maintenant c'est plus la même, faut en imposer et rester droite. J'adore. J'ai le sentiment de faire un énorme doigt d'honneur au monde. Je me venge de tout et de tout le monde. Peut-être que c'est juste le résultat de la colère et que ça me passera, mais pour l'instant j'ai besoin de ça. Je suis persuadée que derrière une femme aux cheveux courts se cache une hsitoire bien particulière. D'autant plus quand elle se rase carrément la tête. C'est un peu l'image du dessin animé Mulan, la scène où elle se coupe les cheveux pour partir au combat. Moi je le vois comme ça.

Quartier Libre: SuzanneQuartier Libre: Suzanne

Les gens sont curieux, les gens posent des questions « pourquoi t'as fait ça ?, ça te fait quoi ? T'es lesbienne ? », au début ça me faisait bien marrer toutes ces mêmes interrogations qui se répétent en boucle. Et puis plus le temps passe et plus ça me rend profondément triste de voir que même là, dans un acte complétement personnel, intemporel, délié de toute formalité, les gens cherchent encore des excuses, une justifation capable de combler quelque chose en eux. Il y a ceux qui posent les questions, et il y a ceux qui regardent, qui scrutent sans gène, qui me dévisagent et c'est une chose que j'ai du mal à supporter.

J'ai pas d'histoire de coiffeur à raconter par contre. Moi je m'en fiche pas mal tant qu'on me rase la tête...Je peux dire quand même que la première fois c'était le 6 août 2015 , perdu dans le fin fond du Cap Corse, c'est mon amoureux qui me l'a fait, ça l'a fait beaucoup rire. Et je sais qu'au début j'avais quand même très peur de ressembler à un garçon. (enfin peur c'est un grand mot) J'étais inquiète qu'il ne me désire plus. Parce qu'on nous apprend qu'une femme c'est avec des cheveux longs, que c'est comme ci, comme ça. Ca m'est vite passé, j'ai jamais été autant femme que depuis que j'ai plus de cheveux. Alors même si cet acte porte une lourde histoire derrière lui, je sais que tant que j'aurais la possibilité de le faire (c'est à dire tant que les tondeuses existeront), j'aurai toujours moyen de me sauver dans les coups dur. De me permettre de renaître. De dire fuck au reste, et de me pardonner.

Suzanne Rivère sur:

Facebook

Instagram

Tumblr

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article