Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Bonjour! Comment tu t'appelles?

Eddie Campbell

Eddie Campbell

Il y a des choses dans la vie pour lesquelles il faut savoir être intransigeant! C'est mon point de vue... et je le partage. Par exemple, avec les mots. Moi qui aime bien jouer avec, autant vous dire que je ne plaisante pas sur le sens et la définition. 

Ainsi, je suis particulièrement exaspéré d'entendre la plèbe, misérablement inspirée par les médias, qualifier d'androgyne ou de "garçonne" la première jeune femme aux cheveux courts qui lui tombe sous la rétine. Comme s'il suffisait de se couper les cheveux pour se transformer subitement en un être hybride sans genre clairement défini...

En fait ce n'est rien moins qu'un manque d'imagination, plus qu'un manque de connaissance. Dans l'esprit du mortel de base, une jolie fille habillée d'un pantalon est déjà "masculine". Alors imaginez si en plus la demoiselle a le tour d'oreille et la nuque fraîchement déboisées?

Du coup, on trouve à Emma Watson ou Anne Hathaway une "terrible allure androgyne". Non mais j'vous jure...

 

Bonjour! Comment tu t'appelles?Bonjour! Comment tu t'appelles?

L'androgynie est un état, tout comme l'est la féminité, solidement ancré dans l'âme, le corps et l'esprit et là aussi, la longueur des cheveux n'y est pour rien. 

C'est un peu comme si le monde était mal voyant, content de ne rien voir et de s'en tenir aux grands traits. Ainsi, tant que les cheveux sont longs, on est fille et féminine, sans nuances. Mais coupez vous les cheveux et vous voilà "garçonne" irrévocablement, aussitôt rangée dans une case intermédiaire, ambiguë et un peu malsaine. Aaaah misère!

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article