Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Décryptage

Photo: Sarah Frühling

Photo: Sarah Frühling

C'est fou le soin qu'elle apporte toujours à cette partie de sa coiffure. Bien sûr elle a les cheveux courts, depuis longtemps... peut être depuis toujours d'ailleurs. De la blondeur dans différentes tonalités, toutes naturelles. Quoi qu'elle fasse, c'est presque toujours admirable. Mais quelque soit le style qu'elle adopte, il faudra toujours que sa nuque soit parfaitement dégagée, libre, nue, taillée, ciselée, tondue, rasée. Elle en a besoin.

Depuis le temps, c'est presque une marque personnelle, cette blondeur aux tonalités différentes qui soulignent la pointe délicieuse qui s'enfuit vers le bas du cou.

Parfois, peu lui importe la longueur de ses cheveux sur le front ou les oreilles. Quelques coups de ciseaux leur suffisent. Par contre, la nuque doit toujours être impeccablement tondue.

Photos: Sarah Frühling

Photos: Sarah Frühling

C'est sans doute une manière qu'elle a d'être séduisante, un respect d'elle même, une coquetterie qu'elle se devrait, comme on maquille son regard d'un trait noir ou qu'on souligne ses lèvres d'un joli rouge. Mais Sarah ne se maquille pas. Elle a juste ce désir, presque maniaque d'attirer l'attention sur son verso.

Photo: Sarah Frühling

Photo: Sarah Frühling

Une façon de s'aimer, comme la satisfaction intime de savoir, là, dans son dos, un tatouage adoré. Sa nuque elle ne la voit pas, ou rarement. Non elle la sent, la devine, la touche et sait, du bout de ses doigts lorsqu'elle est idéale, désirable comme un trésor précieux. Elle connait le secret de cette attractivité. Supposer les regards inconnus posés sur elle ne l'effraie pas. Elle a suffisamment confiance en elle pour ça. Deviner les regards connus, posés là, qui la désirent, nourrit une douce satisfaction, un soupçon de plaisir narcissique. Ne faut-il pas s'aimer pour être aimée?

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

Iscia 05/09/2016 18:06

Bonjour! C'est génial que vous ayez décidé de continuer ce blog: le sujet n'est pas encore épuisé, loin de là! Et comme vous le dites si bien sept ans est l'âge de raison, du moins pour les enfants, et on n'a jamais vu un enfant arrêter d'en être un à sept ans, c'est au contraire le début de sa vie (si on peut sauter l'adolescence et surtout ses mauvais côtés autant le faire par contre!). Merci de donner de votre temps pour toutes ces belles photos et vos textes toujours inspirés.
PS: Pourquoi ne pas montrer plus de mannequins noires (beaucoup ont le crâne rasé; certes ce ne sont pas à proprement parler des cheveux courts) ou d'autres personnalités comme Grace Jones (à moins que vous n'ayez déjà parlé d'elle et auquel cas je m'en excuse je n'ai pas vu l'article)?

Jeaneg 06/09/2016 10:32

Bonjour! ... Je ne suis pas sûr d'être complètement revenu.. C'est le temps qui nous le dira.
Comme je l'ai dit souvent, il ne faut pas espérer trouver ici un catalogue de femmes aux cheveux courts. Il y a des rencontres, des portraits et pour le reste, des photos qui correspondent à mon humeurs ou à mes goûts... Sans avoir consacré vraiment un article à Grace Jones, j'ai sûrement parlé d'elle récemment à cause de cette anecdote qu'elle raconte elle même en disant qu'elle avait eu son premier orgasme avec le type qui lui avait rasé les cheveux...
En tout cas merci de votre soutien anonyme Iscia.