Y en a marre!

Publié le 9 Août 2016

Photo: Takahiro Igarashi

Photo: Takahiro Igarashi

Elle traverse la vie comme un astre filant, laissant derrière elle une trainée d'interrogations, de fascinations, d'incertitudes...

Elle apparait avec tant d'assurance qu'on la croit altière et puis elle rit et s'amuse, comme une enfant naïve, tellement, qu'on l'imagine imperméable, insensible aux états d'âmes des humains. Pourtant elle ne joue pas de leurs confusions, ne se divertit pas d'être appelée "jeune homme" quand elle se renfrogne, les poings au fond des poches et la mèche sur l'oeil... elle encaisse.

Parfois le désespoir l'étreint. Elle se dit que c'est de sa faute après tout, qu'elle devrait peut être arrêter de couper ses cheveux si courts, de tondre le tour de ses oreilles et de raser sa nuque. Après tout c'est peut être ça qui jette le trouble. La confusion des mortels finit par l'atteindre...

Mais qui serait-elle si elle n'était pas elle même? Serait-elle plus heureuse d'être l'image convenue d'une fille attendue, sitôt identifiée, sitôt classée, à peine remarquée.

Non bien sûr, après le blues la raison lui revient. Elle dévisage son miroir, esquisse un sourire qui chavire ses tâches de rousseur et reprend sa moue d'indifférence.

Elle chasse la mèche sur son front, pianote fébrilement son smartphone et envoie un sms:

"Tu me coupes les cheveux ce soir? "

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Commenter cet article