Tant de chaleur

Publié le 27 Août 2016

Photo: Fany Meil

Photo: Fany Meil

L'atmosphère est sans air, envahie de chaleur que la peau nue absorbe. Tout s'économise, chaque geste se mesure... Sur le drap de coton blanc, son corps d'ambre contraste, nourri de soleil tout au long de l'été. Allongée sur le ventre, elle ne laisse au regard que les courbes de son dos, des reins jusqu'aux épaules, marquées ça et là par quelques tâches de pâleur d'un maillot au soutien-gorge inutile...

Dans cette langueur, elle semble hésiter un instant, le souffle régulier, apaisé. Son coeur bat doucement, trahi par une veine qui palpite sur son cou. Imperceptiblement elle soulève son ventre et glisse une main, tandis que l'autre, lentement, vient effleurer sa nuque. La peau plus claire à cet endroit, révèle la fraicheur d'une coupe de cheveux récente, aux contours presque tondus. C'est là que ses doigts, avec délicatesse, font naître des frissons qui hérissent la chair le long de ses bras.

Une onde de chaleur couvre la peau brunie de fines gouttes de sueur, à peine devinées et son corps, un instant, ondule...

Mais la torpeur, plus forte que le désir, emporte tout et laisse le corps figé dans sa dernière posture, à la recherche du plaisir.

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Commenter cet article