Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Mon coiffeur, ce héros!

Mon coiffeur, ce héros!

Rien ne pouvait laisser imaginer qu'une telle situation puisse un jour se produire. Gilles, mon coiffeur, le mien, ce complice de ma personnalité depuis plus d'une dizaine d'années, cet artiste, ce créateur de "beaugossitude", expert de son art et maître du fade, cet homme là au bagou intarissable et à la gentillesse insondable, se trouvait soudain désarçonné par la demande de rendez vous qu'on lui faisait.

Il était intimidé, cherchait à se défiler, résistait en déclarant que "non ça n'allait pas être possible, vu qu'il ne coiffait pas les femmes..." Quelle piètre excuse! Personne ne lui demandait de faire un chignon, ni même un brushing, bien que ses diplômes prouvaient qu'il en était capable. Au contraire même. Ce que voulait Adeline c'était justement ce qu'il faisait le mieux... et lui, son truc, c'était les coupes d'homme et... comme la jeune femme insistait, il finit pas céder.

Elle n'était pas une inconnue pourtant. Habituée du salon, elle venait régulièrement y faire couper ses cheveux. Mais c'était Régine qui s'en chargeait. La jeune femme faisait partie de sa clientèle et loyal, Gilles ne "piquait"pas les clientes de sa collègue.

Seulement voilà, la collègue en question n'était pas là et la coupe était une sorte d'urgence. Parce que certaines femmes aux cheveux courts, parfois, ne supportent pas que les circonstances les obligent à se priver d'une coupe bien fraîche plus de deux mois et pour Adeline, la date de péremption était dépassée.

Mon coiffeur, ce héros!

Le jour J à l'heure H, mon talentueux coiffeur ayant vu toutes ses misérables excuses réfutées les unes après les autres, installa Adeline sur son fauteuil et fit ce qu'il savait faire le mieux, couper les cheveux comme il le faisait chaque jour sur des têtes très jeunes, jeunes ou moins jeunes, mais des têtes ... masculines.

Seulement voilà, il est des femmes qui aiment avoir les cheveux courts sans qu'on les bassinent avec la féminité, en leur rappelant sans cesse qu'il faut ceci pour adoucir le style, pas trop cela pour ne pas "faire trop masculin", toutes sortes de fadaises que d'autres femmes véhiculent elles mêmes de générations en générations, gravant dans les esprits des plus jeunes, des concepts de féminité édictés sournoisement par les hommes.

Finalement, la coupe terminée, tout le monde se trouvait satisfait. Adeline était ravie de son fade, légère et rafraîchie et Gilles, soulagé d'avoir contenté "sa cliente", taillant pas à pas, tondant petit à petit, même si on sentait bien à son bavardage soutenu qu'il était tout de même dans ses petits souliers, sans doute pas crainte de ne pas satisfaire la jeune femme, qui elle même ne demandait pas mieux qu'on lui coupe les cheveux "comme un garçon".

Mon coiffeur, ce héros!

Avec Gilles, le coiffeur ( Ksalon, 6 rue du Petit St Jean à Montpellier )

Adeline, la cliente

Photos: ©jeaneg

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article