Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

L'âge de raison

... and so on
... and so on
... and so on
... and so on
... and so on
... and so on
... and so on
... and so on
... and so on
... and so on
... and so on
... and so on
... and so on
... and so on
... and so on
... and so on
... and so on
... and so on
... and so on
... and so on
... and so on
... and so on
... and so on
... and so on
... and so on
... and so on
... and so on

... and so on

Voyons les choses objectivement, cela ne sert à rien de se mentir. Demain, le blog aura 7 ans! Un âge semble-t-il canonique pour un blog dont ne sait pas toujours bien définir la catégorie. Humeur, lifestyle, santé-beauté... M'enfin je le confesse volontiers, ça me va bien de n'entrer dans aucune case en fait.

7 ans c'est l'âge de raison disent depuis toujours les pédiatres. Il doit bien y avoir une raison à cela... C'est aussi l'âge où le mariage commence à tanguer, celui des remises en questions, des hésitations, des bilans.

Depuis tout ce temps, chaque jour ou presque, j'ai eu besoin de m'installer devant cette page blanche, pour raconter une histoire, tracer un portrait, livrer un sentiment. Tout ça pour quoi finalement? Dès le départ je me suis dit que ce ne serait pas un blog personnel, pas un carnet intime, mais en réalité, je me suis davantage mis à nu ici que je ne l'aurais fait en me confessant dans un journal. C'était ça ma thérapie, laisser déborder mes sentiments, jusqu'à ce qu'ils remplissent des pages et des pages. Oh je sais bien! Si aujourd'hui elles ont été vues par près d'un million de visiteurs, c'est surtout parce qu'elles étaient illustrées de belles images où les photos de belles personnes rencontrées. Qu'importe... pour ma part, l'écriture était essentielle et la qualité de celles qui l'ont compris, me rassure davantage que la quantité de ceux qui l'ont négligé.

Ainsi le voilà doué de raison ce blog des femmes aux cheveux courts qui m'a servit à ne plus avoir peur de mes propres sentiments, à laisser transpirer ma sensibilité et retrouver une partie du féminin qui est en moi. Cela m'a beaucoup plu de parler de ma dilection pour les cheveux courts, de raconter l'émotion que me procurait la vue d'une jolie nuque de femme, d'exprimer ma satisfaction à voir en celles qui se coupent les cheveux comme le feraient les garçons, des parts égales de moi même, complices idéales. Tout cela n'était que futilité, je le sais bien. Pourtant cela a fait écho, chez les unes, chez les autres et petit à petit, je me suis trouvé à parler ici, de genre, d'égalité, d'androgynie, autrement qu'en simple badaud...

Mais je ne suis qu'un farceur, un hâbleur, un bonimenteur qui prétexte les grandes causes pour ne satisfaire que son plaisir... Peut être? Pourtant j'ai rencontré de belles personnes, qui ont bien vu en moi un humain plutôt qu'un égoïste. Et là où je n'avais besoin de personne, auparavant, pour laisser déborder mes sentiments, mes humeurs, mes émotions, voilà que j'ai besoin maintenant de ces regards, de ces sourires.

Il est temps alors pour autre chose. Je ne sais pas encore quoi. Une formule différente... Mais est ce que j'en suis capable? J'aurais sinon, arrivé à cet âge de raison, le sentiment de tourner en rond, d'avoir déjà dit tout ce que j'avais à dire?

Alors je m'en remet à vous, vous qui lisez ici tout ce qui me passe par la tête. A vous de me dire s'il faut continuer et comment, peut être ne rien changer, ou parler d'autres choses...

« Moi, tout ce que je fais, je le fais pour rien ; on dirait qu’on me vole les suites de mes actes ; tout se passe comme si je pouvais toujours reprendre mes coups. Je ne sais pas ce que je donnerais pour faire un acte irrémédiable. » Jean Paul Sartre - L'âge de raison - 1945

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article

Geo 29/08/2016 14:47

Alors je m'en remet à vous, vous qui lisez ici tout ce qui me passe par la tête. A vous de me dire s'il faut continuer et comment, peut être ne rien changer, ou parler d'autres choses...
--> Si c'est un vote, moi je vote "POUR QUE TU RESTES !!!!!!!!!"
J'arrive pas à imaginer que ce recueil puisse s'arrêter. Oh non !!!

Jeaneg 30/08/2016 11:08

C'est gentil, sincèrement ça me touche...

zouzou 29/08/2016 14:44

a56 et donc un changement pas encore la vieillesse mais plus tout à fait l'age
du cheveux au vent , et surtout avec le blanc qui arrive de plus en plus et repoussé sans jeu de mot avec les teintures ! de plus en plus fréquentes ! quoi faire , la tondeuse avec une jolie coupe façon carole bouquet me tenterait bien ! reste le pas à faire donc

Jeaneg 30/08/2016 11:07

L'âge n'est rien. L'envie, le plaisir, le courage et l'authenticité sont bien plus importants

Geo 29/08/2016 09:25

Please don't go, Jeaneg ... Please stay ... as you are.
De passage à Paris ce we Place du Tertre, j'en ai vu defiler des nuques comme tu les aimes. Chaque nuque courte fait penser à toi (je suis sûre que je ne suis pas la seule à le penser) alors don't go, please ...
Et puis ma nuque qui s'était partiellement recouverte dernièrement commence à étouffer ... et mon esprit se redirige vers ton blog lu quasi quotidiennement.
Don't leave us alone.

Jeaneg 30/08/2016 11:05

Sacrée Geo!

Véronica 29/08/2016 08:06

Auriez-vous la gentillesse d'attendre 14 ans, l'âge de la bêtise. Cela m'arrangerait, à moi, par pur égoïsme de ne pas être rassasiée... Vous continuez sous les formes et mots qu'ils vous conviennent, mais j'ai besoin d'une dose d'un homme peu rasoir regulièrement. Ah si ! Une toute petite réflexion : les cheveux courts pour femmes ditent ''matures'' ? Inspiration ou pas ? ou je laisse repousser mes cheveux longs ?! Bien à vous... lire ! :)

Jeaneg 30/08/2016 11:04

Un sacré bail que vous me demandez de reconduire là... J'espère bien ne pas atteindre l'âge de la bêtise...
Les femmes, toutes, m'inspirent et si très ( trop? ) souvent ce sont des jeunes femmes qui illustrent les articles, je sais que néanmoins, elles peuvent représenter tout le monde... Mais je note, je note. ;)

severine 28/08/2016 21:58

En te lisant, mon coeur se serrait.. étais-je entrain de bien comprendre ? Tu arrêtes le blog ? non, ouff… oui… ha non, ouff, quoique… peut être. RESTE, de la façon qui te correspond le mieux. si la question sous-jacente est "êtes-vous lassé(e)s de mes articles ?" La réponse pour ma part c'est NON. Si la question est "faut-il changer quelque chose, faut-il tout changer ?" Je répond RESTE, à ta façon. Un personnage de film qu'on adore, auquel on s'attache alors qu'on ne le connait pas personnellement… eh bien toi, c'est un pareil, mais comme pour de vrai comme disent les enfants. Ta sincérité, ta générosité, ta sensibilité, ta perspicacité, ton humour, tes coups de pieds au cul, tes coups de gueule, ton amour pour les femmes….(liste non exhaustive ;-) transpirent tellement derrière l'écran, qu'imaginer … non, je ne veux même pas y penser ! Suis tes envies, je prendrai le train en route… mais ne descend pas à la gare, dehors, il pleut fort. A bientôt ;-)

Jeaneg 30/08/2016 10:59

Mon dieu comme ça me touche...