La fille endormie

Publié le 20 Juin 2016

Photo: Stefano Catalani

Photo: Stefano Catalani

Il l'observait, appuyé sur un coude, le corps nu à portée de la main. Elle dormait encore, ou peut être cherchait-elle à le faire croire, le visage enfoui entre ses bras. C'était l'instant troublant. Dans la lumière naissante, sur sa peau bronzée, luisaient mille fils d'or, comme des soies tissées. Ce duvet blond courait entre ses omoplates et filait comme un courant marin, rejoindre sur la nuque, la chevelure.

Le souvenir lui revient, du premier jour, de la première fois, où sous ses cheveux déjà courts, elle lui a dévoilé sa nuque rasée, tondue comme celle d'un garçonnet. Elle était excitée et lui plutôt circonspect, mais l'enthousiasme de la jeune femme l'avait emporté. Depuis, son cou, mis à nu, n'avait cessé de lui révéler des secrets qu'en amants complices ils partageaient. Chaque caresse, chaque baiser, chaque souffle était une nouvelle promesse de jouissance.

Les cheveux chaque fois plus courts, une main passée sur la nuque suffisait à juger de l'opportunité de les recouper, encore et encore plus courts...

Il sentait qu'elle ne dormait pas vraiment. Elle savait son regard sur elle et souriait sans qu'il la vit, en sachant qu'il mourrait d'envie de passer une main sur sa nuque qui dans une heure serait à nouveau tondue ras, comme un gazon précieux...

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Tendresses

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article