Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Juste comme tu es

Erika Linder

Erika Linder

Tu te dis qu'il y a, dans cette chienne de vie, des moments bien compliqués à surmonter. Je sais, je sais...

Sans que personne ne le soupçonne, il y a des combats qui font rage, dans ta tête, dans ton coeur. Tu es prise dans un piège imparable, victime de tout l'amour qu'il y a toujours eu autour de toi, des préjugés séculaires et du monde qui semble fonctionner comme ça. Te voilà tiraillée entre toi et cette image de toi, que tous ont imaginé, idéalisé, entériné définitivement.

Parfois tu es prête à toutes les audaces, tu te dis que la vie est belle, mais courte et que tu serais bien stupide de ne pas l'embrasser pleinement, naturellement, selon ton goût... Et puis... et puis la peur revient, celle de décevoir celles et ceux qui t'entourent, celle que "les autres" se méprennent, cette crainte de ne plus être la gentille fille que tout le monde aime bien, celle de ne plus être "raisonnablement" féminine.

Des fois ton visage lui même te fait peur. Pourtant il te séduit, ce mélange presque idéal de garçon en toi, ces traits qu'aucun genre ne saurait s'approprier, fins, délicats... mais neutre. Et tu te dis qu'un rien suffirait à faire pencher la balance, trop loin, vers ce côté masculin. C'est pour ça que tu renonces à couper tes cheveux, même si l'envie est forte, même si tu en rêves.

Comme si ta féminité ne tenait qu'à ça? Vraiment? Tu le crois? Seuls les cheveux longs pourraient compenser les "défauts" de ton corps d'éphèbe, à la poitrine d'adolescente, aux hanches de garçon, remédier à ton caractère entier, à ton goût pour les vêtements confortables, tout ce que depuis toujours, gentiment, on te reproche...

De cette arène invisible où tu te bats avec toi même, tu es la seule à posséder la clé. De ce choix entre toi et l'image de toi, tu es la seule arbitre. Mais le dilemme n'est qu'une illusion, parce que les gens qui t'aiment, vraiment, sauront t'aimer ... juste comme tu es.

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article