Plus qu'on ne le croit

Publié le 15 Mai 2016

Photo: Jeaneg©

Photo: Jeaneg©

Je profitais, avec Emilie, de ce beau et chaud dimanche, à la terrasse d'un café de la ville, pour papoter et la féliciter à propos de l'habileté avec laquelle elle avait une fois encore réalisé sa dernière coupe de cheveux. Et puis, comme elle était presque dos à la rue, elle s'est un instant retournée, offrant à mon regard cet angle de vue sur sa coupe, fraiche et "faite maison" donc. Alors je me suis dit que c'était cette photo là qu'il fallait faire, pour illustrer le blog...

Emilie n'est pas une séductrice, mais elle a conscience d'être une jeune femme "attractive". Elle l'est parce qu'elle se sent simplement bien dans sa peau et qu'elle assume son style, naturellement quoi! Pourtant elle semblait étonnée que des gens l'abordent, parfois maladroitement, pour la complimenter sur sa coupe de cheveux. Et moi même je reste perplexe, alors que je devrais le comprendre...

S'il y a bien une personne au monde capable de comprendre l'intérêt que peut susciter une jolie femme aux cheveux courts, c'est moi. Cependant, ce qui m'embarasse, c'est la "maladresse" avec laquelle ces personnes cherchent à l'exprimer.

Après tout, tant que la politesse, la courtoisie, le sourire et le respect ne sont pas abandonnés, pourquoi se torturer les méninges, se tordre les doigts, avoir la sueur au front et le rouge aux joues pour exprimer ce qui ne doit être qu'un compliment? Comme un simple "bonjour", sans rien attendre en retour, sinon un autre bonjour et un sourire...

Evidemment, les lourdingues et les obsédés, quel que soit l'objet de leur fascination, sont priés de rester dans leur cave. On est bien d'accord.

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article