Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les femmes aux cheveux courts

Humeurs et états d'âme d'un amoureux des femmes aux cheveux courts.

Laora se raconte des histoires

Laora se raconte des histoires

S'il y a une chose que j'admire chez l'italienne, c'est sa spontanéité et la facilité avec laquelle elle est capable de scénariser le moindre de ses fantasmes.

Bien souvent, Frida et moi nous nous régalons de l'écouter raconter "ses histoires" que la Commission de Contrôle classerait irrévocablement dans la catégorie "X"

La thérapeute de la Forêt Noire, elle, dit que c'est normal et plutôt sain pour l'esprit, d'érotiser sa vie même dans les circonstances les plus triviales... Je m'attend d'un jour à l'autre à la voir recevoir sa clientèle le fouet à la main...

Bien sûr avec mon cabri des Dolomites, il n'est pas étonnant que souvent la scène se déroule chez son coiffeur et que l'histoire intervienne dès la veille ou au retour d'un de ses rendez vous...

Laora "- ... alora, bien sour lé salon il est vide. Il y a jouste lé coiffeur et moi et il mé régarde avec dé la gourmandizze, comme oune bonbon acidoulé... Il sourit et d'oune seul coup il dit : A poil! ... Alors bien sour j'ai peur, ma, en même temps jé souis excitée. C'est lé ton dé sa voix qui fait peur ma sé faire couper les chéveux à poil c'est pas non plous térrible comme fantasme... enfin jé veux dire que c'est courant quoi...

Ma Psy et Moi - ...... ( bouche ouverte, la langue sur les genoux )

Laora - ... Ma loui, il mé couvre le corps nou avé la cape et le col en papier et jé souis lé coul nou sour lé couir dou fauteuil... Et il mé caresse les seins à travers lé nylon... Il coupe mes chéveux, très courts, il rase ma nouque avec la machina et caresse mon dos avec sa main qu'elle est chaude... Et quand la coupe elle est finie, il m'enlève pas lé nylon, il m'agrippe les chéveux courts déssus et il mé penche en avant pour m'encouler...

Ma Psy et Moi - Nooooooon? ( en choeur )

Ma Psy - Et bien zûr tout à l'heure chez ton coiffeur tu penzais à za....

Laora - ... si... et jé mé souis mastourbé doucément pour que personne il lé voit...

Moi - Non... non mais quelle menteuse! Je suis sûr que tu mens!

Laora - Ahaha! Si jé mens, ma c'est dans l'histoire, no?

Retour à l'accueil

Partager cet article

À propos

jeaneg

Certains y voient du fétichisme. Il ne s'agit que de dilection. Outre l'apparence, c'est aussi le caractère des femmes aux cheveux courts qui me séduit.
Voir le profil de jeaneg sur le portail Overblog

Commenter cet article