Résistance

Publié le 10 Avril 2016

Résistance

A force...

A force elle croit être à bout d'arguments, elle a envie de baisser les bras, de "rentrer dans le rang", d'arrêter ces sempiternelles réflexions sur le genre, ces éternelles sous entendus sur sa sexualité, faire taire la meute qui vocifère et cherche à mordre ses mollets à chaque occasion.

Tout ça parce qu'un jour elle a décidé de ne plus être la petite fille sage et lisse, parce qu'elle a eu envie d'assumer sa personnalité. Ça n'a l'air de rien bien sûr, mais ce jour là, après avoir coupé ses cheveux, c'est un peu comme si elle était passé à travers le miroir. Elle se révèle à elle même, mais apparait aux yeux des autres comme une rebelle. Elle n'est pourtant révoltée en rien, juste ravie de cette petite tête que lui font ses cheveux courts, heureuse de cette allure nouvelle, sans calcul, sans artifice, confortable et pratique...

Mais voilà, les braves gens ne sauraient permettre autant de désinvolture, coincés dans les schémas de toujours, ils lui parlent sournoisement de sa féminité, essaient de la convaincre qu'elle la perd si elle persiste ainsi à se couper les cheveux "comme un garçon"...

Alors elle finit par s'interroger, serait il possible qu'ils aient raison, tous? Lui vient des envies de changement, oui, pourquoi pas, à nouveau les cheveux longs, ça peut être amusant... Et puis au moins comme ça on cessera ces ragots...

Mais les beaux jours reviennent. Et le soleil chasse les idées sombres. Du coup elle va chez le coiffeur et comme un contre coup, un effet secondaire, elle coupe à nouveau ses cheveux... encore plus court. Définitivement!

Photo: Paul Choy

Rédigé par jeaneg

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article